Facebook
De l’art partout…!   
03/10/2014

Que de merveilles dans le cosmos ! La beauté artistique n’a pas d’espace propre à elle. Elle est partout présente dans l’univers, pour vu que l’on ose la percevoir : que l’on puisse interroger les ’choses’ profondément.



Elle n’est nulle part, par contre, si l’on n’a pas cette faculté ; ou du moins réduite à sa plus simple expression.
 
Regardez, vous qui êtes capables de ’sentir’ les choses. Autour de vous, mais aussi au dessus de vous, même assez loin : La conquête de l’espace n’est pas du tout un déploiement de technologie vide de dimension esthétique. Elle ne se limite pas à des actions et processus techniques sans profondeur humaine, ’’sans âme’’.
Non! Elle est surtout: art et poésie, rêves et sensations.
 
Regardez ces deux visages et cette perle, en photos. Ils nous viennent de la planète Mars.
Je suis persuadé qu’ils vous ’parlent’, vous qui savez transcender le concret, vous qui êtes capables d’aller au delà, pour interroger l’abstrait, l’approcher, le saisir... le ’’remodeler’’ à votre propre façon.
 
Je les dédie, ces trois objets d’art martiens, à mes amis qui rêvent, qui fantasment...qui oublient, ne serait-ce que par moment, la pression du quotidien pour voir au delà du superflu, du factuel...
Ceux-là ont le sens des subtilités…
 
Et on les trouve partout : des femmes et des hommes de tout genre, des gens simples, qui passent inaperçus, comme vous, comme moi, comme n’importe qui menant sa vie suivant ses propres voies, sans fracas, avec ou sans zèle...
Ils sont également dans cette espèce humaine ’surnaturelle’ aussi enviable qu’indéfinissable que l’on qualifie de : " génie".
 
Je m’autorise ici cette provocation : Il n’y a pas plus belle façon pour accabler quelqu’un, de le mettre à l’écart, qu’en le glorifiant de la sorte. Quel détestable honneur, je trouve !!
« M’enfin ! » comme dit Gaston Lagaffe, quand il se trouve dans une situation qui le dépasse. Pourtant, il était un "génie" lui aussi, ce personnage de bd créé par André Franquin.
 
"Génies" ou autres, je pense en donner des noms, toute catégorie confondue : une liste d’artistes avérés et une autre d’artistes potentiels. Ah, oui: les deux types existent manifestement, eux  aussi! Comme quoi, rien n’est simple dans l’univers de la création.
  C’est encore du ’’génie’’ que de fabriquer de telle complexification!
 
  J’ai envie de donner des noms connus, et des noms inconnus. Plusieurs… beaucoup même. Mais je ne saurais le faire: la liste est longue, trop longue pour mes capacités d’énumération.
 Elle est même infinie ; car, au fond, aller au-delà des apparences faciles, trop visibles… s’adresse à tout le monde. A des degrés divers, certes, mais voilà qui fait que nous sommes tous quelque part artistes, quelque part "génies".
 
C’est vous dire que le sens de l’art est immense… illimité.
Ceux qui l’ont, aussi.
 
 
 
 
Beijing, septembre 2010
El Boukhary Mohamed Mouemel


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2018 Tous droits reservés