Facebook
Lettre ouverte à son Excellence Sidi Ould Cheikh ABDALLAHI : Un homme, une époque   
11/12/2007

Vous avez parfaitement compris, qu’on ne choisit pas ses parents. Vous avez parfaitement compris, qu’on ne choisit pas sa race. Vous avez parfaitement compris, qu’on ne choisit pas son ethnie. Vous avez parfaitement compris, qu’on ne choisit pas son lieu de naissance.



Son Excellence, vous êtes en train d’inscrire, en lettre d’or, votre nom et votre œuvre dans l’histoire de notre patrie-mère, la Mauritanie, et dans celle du monde.
Vous avez osé, Monsieur le Président de la République, engager, avec un courage rarement égalé, le chantier de la construction et de la consolidation de l’unité nationale. A travers les actes que vous posez si bien, vous êtes en train de réconcilier les mauritaniens entre eux, de promouvoir la cohésion sociale, de traiter de manière équitable les différentes identités et expressions culturelles du pays.
Vous avez bien voulu faire de la promotion de la justice sociale, de l’équité, de la non exclusion, de l’égalité des chances et de la solidarité votre sacerdoce.
Ce faisant, vous avez parfaitement compris que le développement socio-économique de notre pays dépend sans nul doute de l’unité nationale, de l’engagement et de la mobilisation de toutes nos forces vives.
Vous avez également compris que, pour y parvenir, le chemin à parcourir passe nécessairement par le pardon et la réconciliation de tous les enfants de la Mauritanie qui doivent se faire mutuellement confiance et accepter leur différence qui est une véritable richesse.
Monsieur le Président de la République, vous venez d’ouvrir merveilleusement le chantier de la reconstruction de l’unité nationale. Le succès de cette entreprise que les mauritaniens appellent de tous leurs voeux dépend des capacités de dépassement et du génie de toutes les composantes de notre jeune nation.
Je ne doute point de l’aptitude de nos compatriotes à gagner ce pari car notre pays, adossé sur un socle culturel très solide, recèle des ressources humaines capables de relever les innombrables défis qui nous interpellent.
Pour concrétiser ce noble et gigantesque projet et construire une Mauritanie prospère où ses enfants pourront vivre en parfaite harmonie, il sied dès à présent de promouvoir l’expertise, l’intelligentsia, le patriotisme, la compétence et le mérite.
Il nous revient de faire notre introspection et notre examen de conscience pour rétablir la confiance en nous-mêmes, la confiance entre-nous et enfin, la confiance envers les autres.
Il nous faut, pour bannir à jamais les pratiques qui nous ont divisées jusque-là, revisiter pour corriger, tous les textes législatifs à caractères discriminatoires.
Monsieur le Président de la République, les actes salutaires et de haute portée démocratique et social que vous ne cessez de poser depuis votre accession à la magistrature suprême sont autant de gages pour nous permettre d’espérer des lendemains meilleurs pour la Mauritanie d’aujourd’hui et celle de demain.
Sachez que vous ne serez jamais seul dans cette vaste entreprise. Vous avez déjà l’adhésion et le soutien de tous les mauritaniens épris de justice social, de démocratie et de développement qui vous réitèrent leur gratitude, leur encouragement et leur disponibilité.
Le monde retient son souffle et nous écoute !
Puisse Dieu protéger, et accompagner Monsieur le Président Sidi Ould Cheikh ABDALLAHI dans son exaltante mission.

Djiby SOW policier
Déporté au Sénégal
Rapporteur de la Cellule des réfugiés à Thiès
BP 167/A
Portable : 00221776454944
Email :
sowdjib@gmail.com


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2019 Tous droits reservés