Facebook
Inauguration de la filiale BNP PARIBAS à Nouakchott    
01/12/2007

Après la Société Générale, la BNP PARIBAS un groupe bancaire géant s’est installé en Mauritanie. Le classement 2007 du magazine Forbes place BNP PARIBAS 14ème entreprise et 6ème banque mondiale. Sa capitalisation boursière, de 77 milliards, le situe au premier rang de la zone Euro. Rien à voir ave nos banques qui doivent se moderniser et ne pas compter sur le protectionnisme pour être compétitives. D’ores et déjà, les banques européennes installées chez nous ont proposé des services de qualité et ont même proposé un taux d’intérêt insignifiant par rapport aux taux pratiqués par nos banques usurières. Un taux d’intérêt refusé par nos autorités monétaires pour des raisons qui nous laissent perplexes.



L’inauguration de la filiale de la BNP PARIBAS à Nouakchott s’est déroulée jeudi dernier à Nouakchott en présence du ministre de l’Economie et des Finances, du délégué général chargé de la promotion de l’investissement privé et du gouverneur de la Banque Centrale de Mauritanie. Au cours de cette inauguration M/ Roger Doublet, Président Directeur Général de la BNP PARIBAS a indiqué que son groupe a obtenu l’autorisation d’ouvrir une banque universelle en Mauritanie, dont BNP PARIBAS contrôle 60% du capital.
Selon le PDG la présence de BNP PARIBAS s’inscrit dans une logique d’accompagnement du développement de l’économie mauritanienne en proposant à tous les acteurs une gamme commerciale novatrice avec la garantie de sécurité, de confidentialité, de transparence, d’impartialité et de qualité des prestations fournies.
Soulignant l’importance de la position géographique de la Mauritanie située entre l’Afrique noire et le Maghreb arabe et disposant d’un réseau routier reliant dorénavant Tanger à Dakar M Doublet a indiqué sa Banque peut, dès à présent, présenter les produits de financements et de dépôts islamiques, soulignant que la monétique sera opérationnelle en 2008 avec la mise en place de guichets automatiques de banque et la distribution de la carte VISA, ainsi que la commercialisation des produits télématiques, de consultation de comptes et de passation d’Or via Internet.

 

Le DG de la BADEA en visite en Mauritanie

Abdelaziz Khelef, Directeur Général de la Banque Arabe pour le Développement Economique en Afrique (BADEA), sera en visite en Mauritanie du 25 au 28 novembre 2007, dans le cadre d’une tournée sous-régionale qu’il effectue au Sénégal, en Guinée Bissau et en Gambie. Une rencontre avec le privé mauritanien est prévue le 27 nov.2007 de 10heures à 13 heures à Khaima City Center en vue de le sensibiliser sur les opportunités offertes par cette institution financière dont les interventions en Afrique couvrent 43 pays et ont dépassé les 3354,127 millions $US Les entreprises mauritaniennes à l’instar des entreprises arabes sont éligibles à participer aux Avis d’Appels d’Offres lancés par la BADEA.
Selon la Délégation Générale à la Promotion de l’Investissement Privé (DGPIP) seuls 2 Bureaux d’Etudes mauritaniens et une entreprise ont eu à exécuter des projets financés par la BADEA. Leur témoignage sera sollicité lors de cette journée.
Les entreprises, bureaux d’études, de conseils, d’architecture exerçant dans les secteurs financés par la BADEA :(BTP, infrastructures, agriculture (production animale et végétale), développement rural (électrification et approvisionnement en eau potable), énergie, industrie, et secteur social) peuvent participer à cette journée

 

Un nouveau code des investissements en gestation

Un atelier de validation d’un projet Code des Investissements a été organisé par la Délégation Générale à la Promotion de l’Investissement Privé (DGPIP) le 15 novembre dernier à la Confédération Nationale du Patronat Mauritanien (CNPM)
Cet atelier était destiné à présenter aux départements concernés et aux acteurs économiques, le nouveau texte de loi portant Code des Investissements, qui se veut plus performant, en termes d’avantages accordés et de simplification des procédures pour répondre aux attentes des investisseurs potentiels. Les remarques et les observations des participants ont été recueillis au cours de cette rencontre. L’atelier a été marqué par des exposés portant sur la présentation du projet du Code des Investissements et sur le Guichet Unique 


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés