Facebook
Avec des documents falsifiés et des réservations d’hôtel : Immigration clandestine de luxe vers l’Europe    
28/11/2007

Douze ouest africains ont été interpellés le 26 novembre par les services de la Gendarmerie Nationale à l’entrée Sud de Nouakchott.
C’est à l’issue d’un contrôle que les gendarmes ont découvert dans l’un des sacs appartenant à une femme membre du groupe d’immigrés, un lot de passeports de diverses nationalités dont le Canada, des cartes de séjours belges, ainsi que des étiquettes de visa shengen.



La fouille sur d’autres immigrés a permis de découvrir des sommes importantes en Euros et en Dollars dans des plis cousus dans leurs vêtements.
Selon des sources généralement bien informées le petit groupe d’immigrés ouest africains fait partie d’une catégorie qui pratique l’immigration clandestine de luxe.
Contrairement à leurs autres concitoyens ouest africains qui meurent, chaque jour, par dizaines dans des pirogues de fortune au cours de leur traversée vers l’ «Eldorado» européen, cette catégorie d’immigrés utilise des documents de voyage falsifiés et empruntent le plus normalement du monde, les lignes aériennes pour atterrir en Europe.
Dans le cas des 12 immigrés, les gendarmes ont trouvé également en leur possession des billets et des réservations d’hôtel, notamment à Rabat au Maroc. Ce qui laisse penser qu’ils envisageaient de voyager par la Royal Air Maroc. Des sources proches de l’enquête indiquent que les immigrés ont profité des prestations du «réseau de Mohamed Kiss» surnommé par l’Interpol «le carlos d’Afrique». Ce dernier, congolais de son état, avait été arrêté il y a quelques semaines à Nouakchott. Mais, malgré son interpellation en Mauritanie son réseau demeure actif dans la sous région notamment avec ses représentants au Mali et au Sénégal "Pape Ndiaye et Ababacar Traoré", a précisé une source sécuritaire.


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2019 Tous droits reservés