Facebook
Les raisons d’un choix / Cheikh Ould Habeib   
18/06/2014

N’est-il pas légitime qu’à la veille de toute élection, à fortiori une présidentielle, l’on se demande pour qui voterait-on ? C’est à cet exercice que je me suis livré. J’ai choisi de voter pour un homme qui a restauré la stabilité, la sécurité et la quiétude sur...



 ...l’ensemble du territoire national et qui a fait de la Mauritanie un ilot de paix dans un océan de turbulence et de conflictualité.
J’ai choisi de voter pour un homme qui a mis un terme à la gabegie et à la corruption qui ont longtemps gangrené mon pays, qui a moralisé la gestion des affaires publiques et qui a impulsé des chantiers structurants dans les différents secteurs de l’économie nationale et mis la Mauritanie sur la rampe de l’émergence.
J’ai choisi de voter pour un homme qui a consolidé les libertés publiques et individuelles, consolidé la démocratie, privilégié la culture du dialogue et du consensus ; un homme foncièrement démocrate, ouvert et patient.
J’ai choisi de voter pour un homme qui est à l’écoute des pauvres, des démunis, des faibles, des exclus, et qui est profondément engagé à réduire les inégalités sociales et à instaurer la justice pour tous.
J’ai choisi de voter pour un homme moderne qui a une vision prospective pour la Mauritanie, un homme qui construit la Mauritanie de demain, un patriote qui cherche le bien pour son pays.
J’ai choisi de voter pour un homme qui a fait entrer la Mauritanie dans les arcades du grand monde de la diplomatie et qui a rehaussé l’image de marque du pays.
Vous l’aurez compris, j’ai choisi de voter pour le candidat Mohamed Ould Abdel Aziz.
Cheikh Ould Habeib
Réalisateur TVM
    



Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés