Facebook
Humanitaire: 250 familles sinistrées, relogées par l’Ong ESPOIR à Tintane   
16/09/2007

L’Ong ESPOIR, présidée par Mme Fatma mint Sidi Mohamed (notre photo) a mené début septembre courant, une action d’envergure à Tintane. L’intervention de cette Ong nationale de référence a permis d’améliorer très sensiblement les conditions de vie de 250 familles ayant perdu le gîte et le couvert, lors des inondations. Ces familles ont été décemment relogées, sur un site à proximité du poste de Police à l’entrée Ouest de Tintane.



Installées jusque-là dans des camps de fortune sous des tentes à poteau unique (de 2,5 mètres de longueur sur 1,5 m de largeur), si ce n’est sous des abris de fortune ou des arbres notamment au site de «Bouniya», les familles ont obtenu chacune, un kit comprenant une grande tente (de 7 m sur 5 m), une bordure, une paire poteaux (rkayez), 8 paires de corde, 8 paires de piquets, une cuisinière en plus d’une bonbonne de gaz , un grand seau, un seau moyen, un grand bol, deux plats , une cafetière en plus quatre verres, une bouilloire, un bol moyen, une cuillère, quatre matelas, quatre coussins, une natte, une marmite, un plateau et une couverture.

Le volet assistance alimentaire étant plutôt bien assuré par l’Administration à travers le Commissariat à la Protection Sociale, l’octroi d’un habitat décent et équipé, constituait dans le contexte, la priorité des familles sinistrées qui avaient été dans l’urgence logées sous de petites tentes exigues, dans des sites assez distants de la route nationale qui traverse Tintane.
ESPOIR a donc opté pour l’habitat en attendant la viabilisation des parcelles prévues par l’Administration pour reloger les sinistrés. Et parce que cette viabilisation pourrait prendre du temps, l’Ong a lancé son beau projet : reloger décemment et équiper les familles affectées par les inondations sur un site accessible et stratégique.
Un projet pour lequel l’Ong a obtenu le soutien de ses Partenaires (ASDI) et celui de l’Administration et dans lequel ESPOIR a déployé, à Tintane, son expertise, sa logistique et le gros des troupes de ses antennes régionales du Tagant, de l’Assaba et du Hodh El Gharbi.
Fournir 250 tentes de qualité, les équiper en objets domestiques, les transporter à Tintane (à 740 kms de Nouakchott), choisir un site approprié pour reloger les familles, viabiliser ce site, identifier des familles devant bénéficier du relogement, transporter le matériel et les familles sur le site, les installer dans leur nouveau habitat, mobiliser l’Administration locale, notamment le Wali du Hodh El Gharbi, son adjoint administratif et d’autres intervenants pour doter le site des moyens indispensables à la vie, comme des citernes d’eau, un poste de sécurité, un point de santé et des latrines, tels étaient, entre autres, les défis qu’ESPOIR a su relever en 10 jours de travail intense (entre les 1er et 10 septembre 2007).
ESPOIR aura ainsi exprimé comme le dira sa présidente lors son allocution prononcée au cours de l’inauguration du site par la Ministre de la Promotion Féminine de la Famille et de l’Enfance, sa solidarité avec les frères victimes des inondations et répondu favorablement à l’appel à l’aide lancé par le Gouvernement Mauritanien pour porter assistance aux populations de Tintane.
Mme la présidente de l’Ong Espoir –une organisation dotée d’une longue expérience dans la lutte contre la pauvreté et l’analphabétisme ainsi que la promotion de la santé, de l’éducation et des droits de l’Homme- a exprimé sa disponibilité à travailler avec le Gouvernement Mauritanien dans les projets de reconstruction de la ville de Tintane.
La majorité des familles relogées par ESPOIR étant composée de femmes chefs de ménage, le site a été inauguré le 7 septembre par Mme Fatimettou Mint Khattri, la Ministre chargée de la Promotion Féminine de la Famille et de l’Enfance, laquelle, a rendu, à l’occasion, un vibrant hommage au «travail exceptionnel, preuve d’une expertise grandissante de l’Ong ESPOIR », indiquant qu’ «il s’agit d’une initiative noble et généreuse de l’Ong Espoir organisée au profit de 250 familles à majorité formées de femmes chefs de ménages.» Madame la Ministre a ajouté que l’initiative constitue «un nouveau jalon dans la solidarité manifestée par les pays amis, les organisations internassions et les Ongs nationales».
La Ministre a souligné dans son allocution prononcée sur le site, que le Gouvernement Mauritanien œuvre sans relâche à surmonter les conséquences des inondations à travers le plan d’urbanisme tracé en vue de reconstruire Tintane sur des bases modernes et sures.
A la marque de considération décernée à ESPOIR par une Ministre du Gouvernement Mauritanien est venue s’ajouter une lettre de félicitation adressée par le Wali du Hodh El Gharbi à l’Ong. Les familles assistées par ESPOIR n’ont pas elles aussi ; manqué de témoigner leur reconnaissance dans les témoignages que nous publions ci-dessous.

 

TEMOIGNAGES :

Mohamed Mahmoud Ould Nahah

«En tant que notable de Tintane, je dis que l’Ong ESPOIR a insufflé l’espoir au niveau de nos populations. CeCI  prouve qu’il y a des Ongs nationales capables d’êtres à la hauteur L’action de cette Ong a été exceptionnelle. Je souhaite que les autres Ongs s’inspirent de l’expérience d’ESPOIR pour que nos populations sortent de la sinistrose et gardent l’espoir»

Selemha mint Laghdaf

«Nous avons été surpris au quartier El Angar par les eaux. Nous avons fui vers Bouniya où nous avons été placés dans de petites tentes qui ne nous protégeaient pas du soleil. Maintenant nous nous sentons à l’aise, ici. Je demande à ALLAH pour récompenser l’Ong ESPOIR et sa Présidente»

Aminettou mint Wavi

«Je viens du quartier Zouerate (de Tintane, ndlr). Nous avons été envahi par les eaux, nous avons fui en transportant seulement nos enfants et en abandonnant même, nos chaussures. Nous remercions Fatma mint Sidi Mohamed et son Ong qui nous a donné des tentes entièrement équipées et qui nous installé sur ce site»

Ba Aminata

«J’habitais au quartier de Zgueylmaya. Je suis originaire de Bounass à coté de Agharghar. La nuit des inondations nous avons fui vers les dunes puis l’armée est venue nous secourir et nous a installé à Bouniya. ESPOIR a pensé à nous et nous offert des habitats confortables. Merci pour ESPOIR»
Propos recueillis par IOM


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Commentaires
Pharmd241
johnd551@aol.com
2009-09-18 09:54:55

Very nice site!

Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés