Facebook
Ouverture de la 4ème édition du festival des villes anciennes   
15/01/2014

Le Président de la République Mohamed Ould Abdel Aziz a ouvert mardi matin la 4ème édition du festival des villes anciennes organisé depuis plus de trois ans par le ministère de la culture, de la jeunesse et des sports et que le Chef de l’Etat a tenu depuis lors à ouvrir personnellement depuis sa première édition.



 Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz a, dans ce cadre coupé le ruban symbolique, lançant ainsi officiellement les activités du Festival, manifestation qui a pour objet de dépoussiérer le patrimoine mauritanien des villes anciennes et de renforcer leur contribution dans le développement global du pays.
 Le Président de la République a ensuite effectué une visite au niveau des expositions organisées dans cette perspective qui montrent une production diverse traduisant la vivacité et l’esprit d’entreprise des populations ainsi que la spécificité de Oualata.
 Le Chef de l’Etat était l’objet d’un accueil chaleureux et populaire à son arrivée de la part des différentes organisations de la société. C’est ainsi que les populations de Oualata se sont massé tout le long de la route menant de Néma à Oualata exprimant leur joie à l’occasion de cette visite.
 La présence de chameliers et cavaliers richement harnachés et rigoureusement rangés de part et d’autre de la voie, étaient particulièrement perceptible dans cet accueil.
 Le Président de la République, qui était accompagné du wali du Hodh Charghi a salué les populations du haut de sa voiture découverte avant de serrer la main aux autorités administratives et municipales, aux personnalités, cadres, élus et notables venus à sa rencontre.



AMI


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2018 Tous droits reservés