Facebook
La Mauritanie célèbre la journée arabe de lutte contre l'analphabétisme   
08/01/2014

M. Ahmed Ould Neinny, ministre des affaires islamiques et de l’enseignement originel a supervisé mercredi à Nouakchott les manifestations marquant la journée arabe de lutte contre l’analphabétisme sous le thème "pour la conjugaison des efforts afin de généraliser l’enseignement".



 La commémoration de cette journée intervient en raison de la nécessité de lutter contre ce fléau qui représente un obstacle au développement global tout comme elle vise à mettre en place les meilleurs plans et stratégies pour l’éradiquer dans les meilleurs délais.
 Le ministre a, dans un mot pour la circonstance, mis l’accent sur le large élan national que le pays a connu récemment pour dénoncer l’atteinte au Saint Prophète (Paix et Salut sur Lui) et autres basses manœuvres tendant à entacher l’Islam et son Prophète (PSL).
 Le ministre a relevé que, jusqu’à présent, quelque 200 diplômés ont été insérés pour enseigner dans des classes d’alphabétisation et d’enseignement des citoyens pour les préparer à participer activement au processus de construction du pays.
 Il a ajouté que le département a élaboré, dans ce cadre, un programme de formation et de sensibilisation ciblant les Imams des mosquées, les Cheikhs des mahadras ainsi que les étudiants des instituts pour les utiliser dans la sensibilisation contre les maladies contagieuses et les mentalités rétrogrades.
 La cérémonie de célébration s’est déroulée en présence du secrétaire général du ministère, du président de l’université islamique d’Aioun et des directeurs des mahadras et de l’orientation islamique ainsi que de nombreux cadres du département.


 




AMI


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2018 Tous droits reservés