Facebook
Inondations de Tintane: Appel à l’aide internationale    
13/08/2007

Le Gouvernement mauritanien a lancé samedi 11 août un appel à l’aide internationale pour reconstruire la ville de Tintane submergée par les eaux, suite à de fortes pluies tombées en début de semaine écoulée. Le gouvernement a décidé de créer un fonds spécial pour le relogement des populations sinistrées et de demander aux institutions et pays amis et frères des contributions dans ce cadre, a annoncé le ministre de l’Economie et des Finances Abderrahmane Ould Hamma Vezzaz, au cours d’une conférence de presse organisée samedi , au ministère de l’Economie et des Finances, à laquelle ont été conviés les ambassadeurs et les représentants des organisations internationales accréditées en Mauritanie



Le ministre a estimé que les besoins iraient au delà du milliard d’ouguiyas. De fortes pluies tombées depuis lundi sur Tintane, située à 750 km à l’Est de Nouakchott, ont provoqué des inondations qui ont fait deux morts et plusieurs centaines de millions d’ouguiyas de dégâts.
Les populations de la partie nord de la ville de Tintane, représentant environ la moitié de ses 60.000 habitants, ont été surprises par la montée des eaux.
Selon le ministre de l’Economie et des Finances, entre 2.000 et 2.500 familles sinistrées seront concernées par le programme de relogement des habitants des zones inondées.
Un tronçon de la route de l’Espoir a été abîmé par les eaux ruisselantes rendant ainsi des communications difficiles. Des habitats, des infrastructures, des marchandises et des biens ont été détruits provoquant une dégradation des conditions de vie des populations. « Nous sommes devenus des réfugiés » a déclaré une femme de Tintane au cours de l’excellent reportage réalisé par notre confrère Houmow, d’Al Jazeera. «Ce qui s’est passé, relève de la destruction massive» a renchéri une autre femme, interrogée dans le même reportage.

L’Etat s’y met
Le Président de la République Sidi Ould Cheikh Abdellahi s’est rendu par hélicoptère sur les lieux à la première journée des inondations pour exprimer sa compassion avec les victimes et ordonner les secours. Le gouvernement a aussitôt mis sur pied un comité interministériel de crise. Le Président de la République, a déclaré après avoir pris connaissance, sur place, à Tintane de la situation des populations, qu’il s’est rendu compte de l’importance de sa visite sur les lieux, car, a-t-il dit, «elle m’a permis de constater ce que je ne pouvais connaître si j’étais resté à Nouakchott».
Le Président de la République a indiqué qu’il a pu prendre connaissance de tous les problèmes qui se posent comme ceux de l’eau, de l’électricité, de l’habitat et du manque des produits alimentaires.
Les secours ont été dépêchés à Tintane et les éléments de la Marine Nationale du Génie militaire ont apporté assistance aux sinistrés. Des équipes du ministère des Transports notamment de l’ENER ont construit une bretelle de route qui a permis déjà de rétablir le trafic sur la route de l’Espoir dont un tronçon de 800 mètres avait été emporté par les eaux. Des équipes du ministère de l’Equipement de l’Urbanisme et de l’Habitat sont sur place en vue de procéder au lotissement de nouvelles zones d’habitat pour les populations sinistrées qui seront relogées sur une élévation notamment dans la zone appelée «Seiv» de Tintane. Les équipes du ministère de la Santé s’activent au niveau des 5 sites établis pour abriter les sinistrés. Fort heureusement aucune épidémie n’a déjà été déplorée.

Les partis, les Ongs et la Libye

En dehors de l’action menée par l’Etat mauritanien, les partis politiques, les Ongs et les pays amis commencent à se manifester. Ainsi, le parti de l’Union du Centre Démocratique (UCD) a publié jeudi, un communiqué de presse dans lequel il lance un appel "aux autorités nationales et à la communauté internationale pour que des mesures d’urgence soient prises pour aider les populations sinistrées dans cette dure épreuve et, à cours terme, trouver une solution radicale pour la protection définitive de la ville de Tintane".
Le Rassemblement des Forces Démocratiques (RFD) a exprimé mercredi, dans un communiqué sa "solidarité et sa compassion sincères pour cette localité victime et a demandé aux autorités de prendre, en urgence, toutes les mesures nécessaires afin d’alléger les souffrances des populations".
Le RFD appelle "la communauté internationale notamment, les Nations Unies et les pays amis, à apporter une aide d’urgence aux populations victimes de cette grande catastrophe".
Au niveau des Ongs nationales, la Fondation Kattou Mint El Boukhary ne s’est pas limitée aux paroles. En effet, la Fondation dirigée par notre Première Dame a offert aux sinistrés à Tintane des produits alimentaires et des équipements.
Des produits alimentaires (sucre, huile de table, lait, pâtes alimentaires et biscuits) et des équipements domestiques (nattes, torches, bougies et du matériel de stockage d’eau) ont été déjà été acheminés par la Fondation à Tintane
La Libye a été le premier pays étranger à intervenir au profit des populations de Tintane. Les autorités libyennes ont acheminé vendredi à Nouakchott deux cargos chargés de vivres, de tentes et de couverture sous forme d’aide d’urgence en faveur des sinistrés.
Il est à souligner le gouvernement mauritanien a recensé quelque 18 autres communes inondables dans tout le pays et entend mettre en place des structures d’intervention rapide et préparer des programmes pour des solutions durables en cas d’évènements graves comme ceux de Tintane.
Synthese IOM


FFRIM :
Les recettes de la finale de la coupe du Président aux sinistrés de Tintane

Le Président de la Fédération Mauritanienne de Football, M. Mohamed Salem Ould Boukhreïss a organisé le dimanche 12 août 2007 au siège de la FFRIM, un point de presse auquel ont pris part les journalistes de presse sportive, de Radio Mauritanie, de la TVM et la presse internationale. A l’ordre du jour, le problème des inondations survenues à Tintane le lundi 06 août dernier.
Evoquant la catastrophe le nouveau président a voulu imprimer une image de marque et de compassion à l’endroit des populations victimes de ces inondations et auxquelles le Président de la République a rendu visite pour contribuer au soulagement de ces dernières.
C’est ainsi que la Fédération de football selon son communiqué en date du 12 août 2007, « compatissant aux souffrances des populations de la ville de Tintane, sinistrées après les pluies diluviennes qui se sont abattues la semaine passée sur cette ville, et soucieuse de contribuer aux efforts engagés par les pouvoirs publics, la société civile et les partenaires au développement de notre pays, a décidé, en concertation avec le Ministère chargé de la Jeunesse et des Sports, de se joindre à cet élan humanitaire national et international par le versement de l’intégralité des recettes de la finale de la coupe du président de la République, édition 2007, aux victimes des inondations de Tintane ».
A cette occasion, le Président de la FFRIM « invite le public sportif à venir nombreux assister à cette finale» dont les demi-finales se sont jouées le week end dernier, pour contribuer par cet élan, «à alléger les souffrances de nos frères sinistrés». Pour le président Ould Boukhreïss, l’entraide est une vertu cardinale de notre sport» d’où il faut saisir l’occasion pour en faire la meilleure illustration.
Compte rendu I. Badiane


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés