Facebook
Les animaux sont morts par milliers à Fassala   
22/07/2007

Des milliers d’animaux sont morts début juillet à Fassala (au Hodh Charghi) suite à une forte pluie accompagnée par d’un vent froid. Un plan d’urgence au profit des éleveurs victimes de ces intempéries serait envisagé par les autorités.



Aux larges des Canaries, 50 clandestins portés disparus

Une cinquantaine de clandestins sont portés disparus à la suite du naufrage d’une embarcation d’immigrés au large des Canaries, selon les témoignages de 49 survivants recueillis jeudi par les secours. Les témoignages des 49 personnes sauvées faisaient état de 105 personnes à bord de l’embarcation au moment du naufrage, selon une source de la société de sauvetage en mer, Salvamento Maritimo. L’opération de sauvetage des survivants qui seraient originaires de la Mauritanie est intervenue dans la nuit de mercredi à jeudi. Une importante opération de recherche sur cette zone située à 60 milles nautiques de l’île de Tenerife, a été déclenchée, avec deux navires de Salvamento Maritimo, deux avions, deux hélicoptères, ainsi que cinq navires marchands qui se trouvaient déjà sur zone.

 

Reprise du procès des jihadistes présumés

Le procès de quatorze terroristes présumés devant une cour criminelle à Nouakchott, entamé depuis plus de trois semaines, a repris lundi 16 juillet à nouakchott. Après le réquisitoire du parquet, la cour a écouté lundi et mardi le reste des plaidoiries de 12 avocats de la défense sur 25, après une suspension d’audience de cinq jours. Les avocats de la défense qui ont plaidé lundi et mardi derniers avaient basé leurs argumentations sur "l’insuffisance de preuves et le caractère erroné des procédures" contre leurs clients dont ils réclament l’acquittement. Le parquet avait demandé la semaine dernière des peines capitales contre deux personnes et des peines d’emprisonnement de 10 à 30 ans contre 10 autres.Les deux prévenus contre lesquels le procureur a requis la peine capitale sont accusés de "participation à une attaque" en 2005 contre la base militaire de Lemgheiti (Nord-Est) où 15 militaires avaient trouvé la mort.

 

Les enseignants soumis à des tests de niveau

Les enseignants du primaire et du secondaire en Mauritanie ont été soumis à partir de jeudi 19 juillet jusqu’à vendredi à des tests de niveau. Cet examen a été décidé en raison d’une baisse de la qualité de l’enseignement en Mauritanie constatée par les autorités et les parents d’élèves. "Nous voulons d’abord faire le recensement de notre potentiel humain dans les deux cycles, ficher ces personnels et mieux connaître leur niveau dans la perspective des réformes envisagées", a déclaré à cet effet la ministre de l’Education, Madame Nebghouha mint Mohamed Vall. L’ examen, qui concerne entre 16.000 et 20.000 enseignants, a été décidé en raison notamment du faible taux de réussite au baccalauréat, obtenu cette année par 6% des candidats seulement.


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2019 Tous droits reservés