Facebook
Pôles affectifs !   
09/07/2007

Notre classe politique est-elle en train de reiventer le jeu politique pour le ramener encore de façon plus subtile à la case départ ?
Une démocratie qui sera davantage polarisée, davantage asservie donc détournée des aspirations des citoyens et de l’idée que nous nous faisons maintenant de notre pays.



A entendre les discours des uns et des autres on ne peut que s’étonner de voir cette course effrénée pour constituer une majorité présidentielle constituée autour des «idéaux» du Président de la République.
Constituer des fronts politiques en oligopoles dressés les uns contre les autres recréera fatalement le climat politique auquel les Mauritaniens espèrent avoir dit : ADIEU !
Aujourd’hui la politique recréée, nous propose une nouvelle nuance plus symbolique de l’hypocrisie de notre démocratie et de notre système en général. On s’achemine tout simplement vers deux pôles affectifs : un pole aimant profondément le Président qui voudra avoir les moyens de le démontrer et un pole que le président n’aimerait pas, parce qu’il n’a pas démontré qu’il aime profondément le Président.

IOM


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2019 Tous droits reservés