Facebook
Veut-on leur fait porter l’étoile jaune?   
26/06/2007

Symboles de l’ancien régime, du Régime déchu, de la gabegie et quoi encore? Quelques quolibets d’un chapelet qu’on colle depuis la transition aux hauts responsables du régime d’avant le 3 août 2005. Des quolibets qui expriment une fausse indignation laquelle masque un sectarisme primitif, insidieux et surtout (vous ne le savez pas?) des appétits voraces.



Cette diabolisation systématique et programmée n’a pas empêché pour autant les symboles de l’ancien régime de rafler 54 des 95 sièges du Parlement et 37 des 53 du Sénat mauritanien. En dépit du dénigrement dont ils sont victimes de la part d’officines spécialisées dans la basse calomnie, avares en propositions concrètes et constructives, les symboles de l’ancien régime restent préférés par la Peuple Mauritanien aux soit disants "symboles de la lutte héroïque contre la dictature de Ould Taya". Pourquoi donc des symboles d’un régime qui aurait abruti, pillé et ruiné un pays -si on reste dans une logique donnée- demeurent-ils les préférés de leur peuple? Pourquoi les forces du “progrès et de l’équité” ont-elles été laminées dans des consultations électorales transparentes ? La réponse est simple. L’écrasante majorité des Mauritaniens a une vision différente des symboles de l’ancien régime et ne partage pas les eculubrations sur le web de chenapans anonymes, les coups de plumes d’écrivaillons de pacotille et les incantations de politiciens de deux sous. Le dernier mouvement diplomatique qui a consacré un redéploiement de compétences certaines, d’hommes d’expériences, et de femmes compétentes et sérieuses a été pris pour cible. Et les quolibets sont revenus de plus belle .Symboles de l’ancien régime… Symboles de l’ancien régime… Et alors? Allons-y ! Veut-on leur faire porter l’étoile jaune dans leur pays? Oublie-t-on justement que c’est grâce au plus grand symbole de l’ancien régime qu’il y a eu le changement du 3 août ? qu’il y a eu l’amnistie? qu’il y a eu des élections transparentes tant réclamées et qui ont en fait confirmé le poids politique de tout un chacun…. avant le 3 août. Où veut-on en venir avec cette croisade contre certains Mauritaniens qu’on ne se prive pas de traiter de tous les noms? Que l’on ne se méprenne pas, les Mauritaniens ont de la mémoire. Ils ont vécu et survécu à pire.
IOM


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés