Facebook
Commercialisation du pétrole brut mauritanien :Vitol SA (re)gagne le contrat de commercialisation    
09/02/2006

L’annonce a été faite le 1 février par la Société Mauritanienne des Hydrocarbures (SMH) qui détient les parts de la Mauritanie dans le puits chinguitti.
Après des négociations entamées depuis le 12 janvier avec les partenaires Hardman, BG Premier Oil etc, la Mauritanie a reattribué le contrat d’enlèvement du brut et sa commercialisation à la société suisse Vitol S A.



Cette décision intervient après l’annulation d’un contrat du même type, signé à Paris en début décembre 2005 avec la même société, suite auquel le conseiller juridique du ministre du pétrole avait été limogé et poursuivi en justice. Le contrat a été finalement renégocié et signé le 31 janvier pour une période n’excédant pas le 31 décembre 2006.
En fait Vitol SA a fait de nouvelles concessions (baisse de 12 % de commissions) tout en maintenant le plan de formation d’un personnel mauritanien.
A rappeler que Vitol SA qui avait acheté la raffinerie de Nouadhibou en 2002 avant que la cession soit annulée par l’ex- président Ould Taya avait également gagné en décembre 2005 le marché d’approvisionnement de la Mauritanie en hydrocarbures (pour 2006 2008). Mais ce contrat a été annulé après que Vitol SA n’ait pu mettre en place le stock de sécurité au dépôt de Nouadhibou au 2 janvier 2006 à minuit.
Ainsi le contrat d’approvisionnement du pays en hydrocarbures a été confié pour une période provisoire de 3 mois à la société Trafigura qui détenait le contrat depuis 2 années et à laquelle les milieux de l’opinion et de la presse mauritaniennes reprochent les fameux additifs de janvier 2004 qui auraient gonflés la facture pétrolière du pays.
Un appel d’offres pour un contrat d’approvisionnement est présentement lancé le dépouillement est prévu fin mars 2006. Verra –ton un autre come-back de Vitol SA au niveau de l’approvisionnement ?


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés