Facebook
Affaire Zeidane : Des avocats devenus peu prolixes   
09/02/2006

Les avocats de la partie civile dans l’affaire Zeidane ont été reçus par le Président du CMJD, du haut conseil de la magistrature, chef de l’Etat et de l’exécutif. Quand on sait que dans cette affaire, l’Etat mauritanien est plaignant, on mesure le coup qui pourrait être porté à l’indépendance de la justice.



Les avocats constitués partie civile dans cette affaire, connus pour leur participation à tous les grands procès politiques d’avant trois août, connus aussi pour leur goût immodérés des conférences de presse, entretiennent depuis l’inculpation de l’ex-ministre du pétrole un curieux silence. Est-ce une stratégie ? Ou bien quand on défend l’Etat, on ne parle pas ?


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2019 Tous droits reservés