Facebook
Challenge Sidi Mohamed Abass : Le lycée Al Baraka, s’adjuge le trophée   
13/04/2007

Le tournoi scolaire Challenge Sidi Mohamed Abass a clôturé sa troisième édition par la finale qui a opposé, le samedi 07 avril au stade olympique, le collège du Ksar au lycée Al Baraka. Une finale âprement disputée entre les deux adversaires du jour. Les scolaires étaient venus nombreux soutenir les deux équipes finalistes. Encore une fois, le monde scolaire n’a pas dérogé à la règle. Le stade a affiché le plein et la fête, comme promise, a été belle. Mais, à l’arrivée, le lycée d’Al Baraka a remporté le trophée. Retour sur les évènements qui ont marqué cette finale.



La finale du tournoi scolaire désormais appelé «Challenge Sidi Mohamed Abass» et parrainé par le PDG de la BMCI, M. Moulay Ould Sidi Mohamed Abass, ayant opposé deux protagonistes et non des moindres, a tenu ses promesses. Du folklore, de l’animation culturelle et artistique, il y’en avait partout dans le stade. Une mobilisation qui a pour noms les dirigeants scolaires mais aussi le comité d’organisation dirigé par Moustapha Ould. Mohamedou. Madame Melha Mint Ahmed, ministre de la Culture, de la Jeunesse et des Sports a effectué le déplacement, accompagnée de son staff. D’autres personnalités également ont assisté à la finale.
D’entrée de jeu, les deux adversaires ont montré chacun sa détermination de remporter la finale. Et les agressivités ont commencé de part et d’autre. C’est d’abord les ksarois qui menaçaient par des attaques répétées, contrecarrées par la défense adverse. Du côté des protégés de Pape Seck (qui assurait le coaching du lycée Al Baraka), la détermination était visible. Les deux adversaires se neutralisent et le public, impatient, attendait le but qui tardait à venir. Le gardien du Ksar Mohamed Louleid était sollicité à telle enseigne qu’il a eu du mal à se saisir du cuir face à une action menée par l’attaquant du lycée Al baraka. Un télescopage l’a fait tomber par terre où il a fallu l’intervention du corps médical pour se relever. Les deux adversaires iront à la pause avec un score nul.
A la reprise, le Ksar fidèle à sa tradition, a multiplié les offensives. Khaled Moctar obtient un coup franc à la 44ème mn dans la surface de réparation. Ce fut une occasion qu’il n’a pas manqué de concrétiser par un lobe qui a d’abord contourné le mur avant de surprendre le gardien de buts. C’est l’ouverture du score et le public ksarois jubile. C’est l’apothéose dans les tribunes.
Depuis l’ouverture du score par les jeunes du Ksar coachés par Ameth Khole, Pape Seck a remué ses poulains. C’est le réveil et la détermination. Ses attaquants et même les latéraux multipliaient les offensives qui paieront à la 74ème mn par Mohamed El Bechir qui a manœuvré ses vis-à-vis sur le flanc droit, entre dans la surface de réparation et d’un tir tendu, inscrit le but égalisateur. Le score revient à un but partout (1-1). Le matche redémarre sur une autre physionomie. Jusqu’à la fin du temps réglementaire, ce score n’a pas changé.
Ce sera les prolongations comme prévu par le règlement du tournoi. Là encore, les adversaires fatigués apparemment, n’ont pas pu régaler le public qui attendait encore un autre but d’un côté comme de l’autre. A la fin des prolongations, il fallait passer à l’épreuve fatidique des tirs aux buts pour départager les deux prétendants au titre. Et le lycée d’Al Baraka n’a dû son salut qu’après avoir inscrit 6 tirs aux buts contre 5 pour le collège du Ksar qui rate ainsi sa deuxième finale d’affilée. La coupe va donc au lycée Al Baraka qui lui a été remise par l’épouse de feu Sidi Mohamed Abass.

Le lycée Zem-Zem remporte la troisième place

Au match de classement pour la troisième place, le lycée Zem-Zem, vainqueur de l’édition précédente, a battu difficilement son homologue de Nouadhibou, après une série de tirs aux buts. C’est à l’issue de cette série que Zem-Zem, a remporté la troisième place par le score serré de 8 tirs inscrits contre 7 pour les Stéphanois.
Il faut toutefois souligner que la finale a été marquée également par le saut des parachutistes dont M. Moulaye Abass, le parrain du tournoi. Le public s’est encore une fois régalé d’un autre spectacle. Le PDG de la BMCI, de surcroît initiateur et parrain du tournoi et trois autres paras sont venus d’en haut comme par enchantement.

La fête et l’organisation du challenge

Cette fête de la jeunesse scolaire a été une grande réussite. Moulay Abass avait raison d’annoncer lors de la cérémonie de lancement du tournoi en décembre dernier, que l’édition de cette année nous réservera des surprises dont lui seul détenait le secret. Eh oui, c’est bien cette fête garnie de folklore, de couleurs, de sauts parachutistes, d’un concert musical avec des feux d’artifice mais aussi de présence effective de hauts responsables du sport chez nous. Le succès et l’excellence de l’évènement font du Challenge, un grand événement. Le satisfecit de l’ensemble des acteurs qui ont pris part au tournoi scolaire est le résultat d’un travail titanesque qui a été abattu avec sérieux et professionnalisme. Et c’est là où il faut parler du coordonnateur du comité d’organisation, Moustapha Ould Mouhamedou dont l’expérience et l’inspiration ont prévalu tout au long du tournoi. Le Challenge doit aussi sa réussite grâce à la collaboration et à la contribution des responsables scolaires, des chefs d’établissements scolaires qui ont accepté de tout cœur de concourir et de soutenir leurs équipes durant toute l’édition. Bravo donc à tout ce beau monde !.
Ibou Badiane


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés