Facebook
URGENT…Présidentielle du 11 mars : DADDAH et SIDIOCA qualifiés pour le second tour … et une agression sanglante à Kaédi    
12/03/2007

Après le premier tour organisé le 11 mars, un second tour de l’élection présidentielle opposera le 25 mars prochain Sidi Ould Cheikh Abdallahi et Ahmed Ould Daddah. Sur plus de 80 % des résultats publiés par le ministère de l’intérieur, Ould Cheikh Abdallahi a obtenu 22,76% des voix. Il est suivi de prés par Ahmed Ould Daddah avec 21,46%. Il est peu improbable que l’un des deux favoris puisse franchir le score de 50% au premier tour.



Les deux favoris pour le second tour sont suivis par Zeine Ould Zeidane qui a dépassé la barre de 14% au premier tour. Selon des observateurs, Messaoud Ould Boulkheir vient en quatrième position suivi de Sarr Ibrahima qui occupe la cinquième place. Saleh Ould Hannena est venu en 6eme position suivi de Mohamed Ould Maouloud. Les rideaux vont tomber en milieu de journée du lundi sur le premier tour de l’élection présidentielle du 11 mars consacrant le retour à l’ordre constitutionnel après le coup d’Etat du 3 août ainsi que le respect par le CMJD de l’ensemble de ses engagements.
Agression sanglante à Kaédi
La fête des Mauritaniens qui viennent d’organiser pour la première fois des élections libres et honnêtes s’est retrouvée gâchée tôt le matin du lundi, par une agression sanglante perpétrée à Kaédi la capitale du Gorgol, où un garde a été tué par des hommes armés qui ont tiré sur la moughataa où se déroulaient des opérations de décompte du vote de la présidentielle de dimanche.
Un garde a été tué, un autre blessé et une observatrice de l’Union Européenne est en état de choc après que son véhicule ait été criblée de balles, a confirmé une source de la mission d’observation européenne en Mauritanie.
Une source sécuritaire a déclaré à «Tahalil Hebdo» que la préfecture de Kaédi à essuyé une rafale d’arme automatique à 2 Heures du matin du lundi 12 mars et que les auteurs de l’agression sont toujours recherchés.


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2019 Tous droits reservés