Facebook
La presse sportive en conclave: pour une meilleure prise en compte du métier   
20/02/2007

Sous la houlette de l’Association des Commentateurs Sportifs Mauritaniens (ACSM) et avec l’appui de l’Union des Journalistes Sportifs Africains (UJSA) les journalistes de la presse sportive réunis le samedi 10 février 2007 à l’hôtel Chinguitty Palace, ont passé au peigne fin tous les problèmes auxquels ils se trouvent confrontés dans l’exercice de leur métier. La quasi-totalité des journalistes de la presse sportive a pris part à cette importante rencontre, la première du genre, pour débattre de leurs problèmes et examiner les perspectives d’avenir pour la profession.



Tous les problèmes ont été revus. Des expulsions aux agressions physiques en passant par la prise en charge des voyages de journalistes dans le cadre de leur métier. Rien n’a été laissé au hasard. C’est dire l’importance que requiert cette démarche des journalistes de la presse sportive qui sont déterminés à mener la lutte pour une reconnaissance de fait de l’effort qu’ils fournissent dans le développement du sport en Mauritanie. Présidant la cérémonie d’ouverture, Mohamed El Moctar O. Mohamed Lemine, directeur de la presse écrite au Ministère de la Communication, a déclaré que cette rencontre revêt un cachet particulier dans la mesure où elle permettra à la presse sportive de renforcer ses capacités et de contribuer à vulgariser la culture sportive dans un environnement comme le nôtre. Cela permettra également selon le directeur, de maintenir les acquis accomplis depuis le changement du 03 août 2005. Quant à Mohamed Ould El Hacen, président de l’ACSM il a au nom du président de l’Union des Journalistes Sportifs Africains, souligné l’importance de cette rencontre qui servira aux journalistes sportifs de créneau favorable pour l’éclosion d’une véritable presse sportive. Les conclusions qui sortiront des débats auront permis à élaborer un plan d’action pour faire face aux nombreuses difficultés auxquelles font face les journalistes de presse sportive et ce, avec l’appui de l’UJSA. Pour sa part, Thiam Mamadou, en sa qualité de porte-parole de l’ACSM, a fait un bref rappel du travail abattu par cette structure et les avancées notoires constatées depuis sa création d’il y a 7 ans de cela. Il dira dans le même ordre d’idées que l’ACSM bénéficie d’une audience internationale pour être affiliée à l’UJSA, à l’Association Internationale de la Presse Sportive (AIPS) et à l’Union Arabe de Presse Sportive (UAPS). Dans la même optique, Moustapha Saleck Camara, invité d’honneur, a eu à donner de bons conseils aux journalistes. Des conseils allant dans le sens de l’exercice du métier de journaliste notamment de presse sportive. Au cours des débats, la formation des journalistes, leur perfectionnement, leur unité et leur cohésion pour une action commune concertée ont été les maîtres mots. Tout compte fait, la rencontre des journalistes de presse sportive à l’occasion de cette journée «Portes ouvertes» a eu tout le mérite qu’on attendait d’elle. Il en ressort que l’application stricte des conclusions de ce conclave permettra aux journalistes sportifs de bénéficier d’un cadre nouveau pour l’exercice de leur métier. Pour ce faire, deux délégués en l’occurrence MM Mohamed Feilly Antar et Thiam Mamadou ont été désignés faisant office de porte-parole auprès des structures sportives compétentes. C’est sur ces notes d’espoir que les journalistes de presse sportive se sont quittés.
Ibou Badiane


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés