Facebook
Présidence de la FFRIM : Mohamed Salem Ould Boukhreïss candidat à la présidence    
15/01/2007

A deux mois de l’élection du président de la Fédération Mauritanienne de Football (FFRIM), Mohamed Salem Ould Boukhreïss, président de l’ASC Concorde, a présenté officiellement sa candidature à la présidence de la Fédération mauritanienne de football. Sportif et  homme apprécié dans la  famille sportive, Mohamed Salem est un excellent président pour la FFRIM.



C’est au cours d’une conférence de presse organisée le mercredi 10 janvier 2007 à l’hôtel Halima devant un parterre de journalistes de la presse locale et étrangère que le candidat a annoncé officiellement sa candidature. Ould Boukhreiss avait  brigué une première fois, en 2003 la présidence de FFRIM mais sa candidature avait été  rejetée dans des conditions obscures. En tout cas si aujourd’hui, notre sport roi traverse une crise marquée  par l’amateurisme, l’improvisation et l’opportunisme, des maux qui gangrènent notre football en particulier, l’élection de Ould Boukhreïss à la présidence de la fédération de football, selon beaucoup d’observateurs de la scène sportive, va révolutionner le football dans notre pays. Pour ce faire, Mohamed Salem Ould Boukhreïss compte sur l’appui et l’aide de sa famille sportive.. Le candidat se dit également  ouvert à toute suggestion ou discussion sur son programme qu’il étalera prochainement avec l’appui d’autres techniciens.

Le candidat des sportifs …

L’annonce de la candidature de Ould Boukhreïss a reçu visiblement un écho favorable du milieu sportif. Pour preuve, la conférence de presse a vu la présence effective de beaucoup de dirigeants et cadres sportifs. On peut citer entre autres, les présidents de clubs à l’image de Moussa Ould Khaïry du Fc Khaïry, de Limam O. Moulaye Oumar de l’Asc Ksar, Cheikh Ould Maouloud de Nasr Sebkha, Mbodj Arona de L’Entente, Mohamed Ould. Boushab de Dar Naïm …, des anciens dirigeants sportifs comme Beydi Coulibaly, Ould Youssouf, le doyen Ndiouga Omar Diop et des délégués d’associations sportives. Probable président, Mohamed Salem Ould Boukhreïss dira  que s’il est élu, il s’occupera en priorité de l’administration du football qu’il compte réhabiliter, avant de s’attaquer à la formation des jeunes dans toutes les wilayas du pays. Il dira dans ce sens qu’il pourrait y avoir des académies régionales pour équilibrer le niveau du championnat qui se résume actuellement à trois principales villes : Nouakchott, Nouadhibou et Rosso. Tout un programme de développement sera mis sur place pour révolutionner le football mauritanien et le placer dans le concert des grandes nations.
La candidature de Mohamed Salem Ould Boukhreïss est soutenue  par Moussa Ould Khaïry, chargé de communication et dont on n’ignore guère le dynamisme et l’esprit sportif, des critères importants desquels  il peut se targuer de mobiliser toute la famille sportive. A 40 ans, Ould Boukhreïss,  homme d’affaires, 1er vice président de la fédération de tourisme, en homme rassembleur, peut bien si cette confiance vraisemblablement placée en lui par la famille sportive est exprimée le jour J, diriger vers le mieux  notre fédération de football.

Ibou. Badiane


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés