Facebook
11ème Journée Championnat national D1 : Les ksarois prennent une option sérieuse, la Nasr se rebiffe    
02/01/2007

L’As Ksar, en match avancé et comptant pour la 11ème journée, a battu sévèrement l’Entente Fc sur la marque de quatre buts à zéro (4-0) au stade de la capitale tandis que El Ahmedi et la Snim se partageaient les points au terme d’une rencontre intéressante. Cette rencontre entre la Snim et l’Entente est un match retard comptant pour la 5ème journée. L’Asc Concorde, leader pour le moment, a peiné devant les banlieusards de Nasr Sebkha.



Les protégés de Boubacar Diop dit Ndiobo et Mohmamed Haroun dit Sneidry, ne cessent de révéler les beaux souvenirs du football ksarois. Circulation de balle, milieu de terrain bien quadrillé sont les facteurs déterminants dans le choix tactique des deux entraîneurs. Face à l’Entente, le Ksar n’a pas fait de détail bien que la première période fut soldée par un score vierge.
Après la pause, l’Asc Ksar a lâché son rouleau compresseur. Dès la 69ème minute, Baïla Sidy Diallo ouvre le bal. Pas plus tard, les protégés de Ibrahima Mbodj, minés par ce retard d’un but, se jettent à l’attaque pour revenir au score. Ce fut le moment favorable des ksarois pour relancer les balles sur les flancs. Mohamed Mahmoud Nema double la mise à la 75ème minute. Six minutes plus tard, le virevoltant Baïla Sidy Diallo récidive en inscrivant le troisième but. Malgré les efforts inlassables du capitale de l’Entente, Mohmaed O. Mohamed Lemine dit Diego, les supporters de Sebkha n’ont pu eu de quoi se consoler. Le changement effectué par Ndiobo devait être payant. L’entrée de Souleymane Aïdara a changé tout le match. C’est d’ailleurs lui qui transmis le penalty obtenu à la 87ème minute suite à un fauchage d’un attaquant du Ksar dans la surface de réparation. A l’arrivée, 4 à 0 en faveur du Ksar.
Auparavant, El Ahmedi et la Snim ont fait match nul (1-1), dans une rencontre retard comptant pour la 5ème journée du championnat national.
L’Asc concorde qui caracole en tête du championnat, a eu du fil à retordre devant la Nasr de Sebkha qui revient en force dans ce championnat. Pourtant, les deux formations se sont neutralisées toute la première période. Il fallait attendre la seconde période et après les consignes de Vieux Diop, pour voir la machine de Nasr fonctionner à la vitesse supérieure. Cette partie était à l’avantage des protégés de Vieux Diop qui ont raté beaucoup d’occasions de buts. D’abord, c’est Alioune Goloré qui s’est retrouvé net à net avec le gardien Souleymane Diallo de l’Asc Concorde, sans succès. Cheikh Ebyaye à son tour rate une occasion nette d’ouvrir le score. En dépit de ce nul blanc, il faut souligner que la Nasr reste la meilleure formation du moment en dépit de l’arbitrage de Mohamed Lemghambodge décrié ce jour. Lemghambodge avait à un moment perdu le sifflet au profit de ses nerfs, menaçant au passage d’expulser les joueurs de Nasr. Dans la même journée, le Ksar et la Garde ont fait jeu égal. C’est d’abord la Garde par Ely cheikh O. Voulany qui ouvre le score à la 55ème minute avant que l’insaisissable Baïla Sidy Diallo remet les pendules à l’heure à la 81ème minute (1-1). A Rosso, le Trarza Fc qui recevait les militaires de l’As Armée, a fait match nul (2-2) au stade Ramdane.
Le dimanche 17 décembre, l’ASPO a disposé de la jeune équipe d’El Mina (l’AMSME) sur le score de deux buts à zéro (2-0) tandis que les téléphonistes de Mauritel et l’Entente se quittaient sur un score vierge.
Cette 11ème journée est sanctionnée par une trêve qui va jusqu’au 5 janvier 2007. Encore, une seconde trêve qui permet aux joueurs de la D1 de s’essouffler et aux clubs d’effectuer les transferts possibles et ce, conformément au règlement de la FFRIM.
Ainsi, à l’issue de la 11ème journée, les Concordiens s’installent au fauteuil de leader avec 22 points au compteur. Ils sont suivis de près par la Garde avec 16 points, la Snim accréditée de 15 points tout comme le Fc Trarza et l’Asc Ksar. Ahmedi, Mauritel et Nasr se content chacune de 14 points tandis que la Police obtient 12 points à une longueur de l’Armée qui a 11 points à son compteur. L’AMSME d’El Mina a 8 points et l’Entente ferme la marche avec 4 points.

Ibou Badiane

Coupe arabe des nations : Maigres chances des Mourabitounes

Notre équipe nationale est à Beyrouth au Liban pour prendre part au championnat arabe des nations. Les Mourabitounes jouent dans leur poule, la Somalie, le Soudan et le Liban. Nos dirigeants sportifs ont pris toutes les dispositions nécessaires pour faire une bonne prestation. Les professionnels sont appelés à la rescousse. Il s’agit de Karamogho Moussa Traoré de l’USMA d’Alger, Yacoub Mohamed de l’Asc Bitame du Gabon, des Mauritaniens de France tels que Moise Lamine Kanté, Dominique Gourville, Seydou Mbodj, Yohan Langlet, Ahmed Sidibé, Bilal Sidibé et Mohamed Benyachiou qui rejoindront leurs camarades à Beyrouth.
La délégation mauritanienne est conduite par Ahmed Marhaba O. Abderrahmane, responsable du volet arabe à la FFRIM. Une réunion technique est prévue au La compétition a démarré depuis le 21 décembre courant et se terminera le 28 du même mois.
Cette compétition se joue en trois phases : une phase préliminaire, une phase zonale et une phase finale prévue en 2009 en Algérie.
La Mauritanie dont certains ont pensé qu’elle joue dans un groupe abordable, a fait match nul contre le Liban (0-0) dans sa première sortie et s’est inclinée devant le Soudan par 2 buts à 0. Ce qui réduit les chances de qualification en tête de poule dans ce groupe avant de sa dernière sortie contre la Somalie. Souhaitons seulement que notre équipe ne fasse pas un voyage de tourisme au Liban.

Démarrage du championnat de la D2 :
L’Académie affiche ses ambitions

Le championnat de la D2 a début le 15 décembre dernier comme prévu. Les 18 formations ont joué la première journée au stade de la capitale, à Sebkha et à Teyarett. Au cours de cette journée, l’Académie a infligé une sanglante défaite à son rival du jour, Hilal Sport sur la marque sans appel de 9 buts à 1. Par ce score, l’Académie affiche une ambition sérieuse dans ce championnat. Delta et Acast ont disposé également de leurs adversaires, respectivement, Asc Amitié et Médina 3 sur le même score de 4 buts à 0. Le Fc Khaïry a disposé de Toujounine sur la marque de 2 buts à 0 tandis que Nasr Teyarett et Renaissance ont battu Darel Barka et Wenda sur le score de 2 buts à 1 chacune. Deux nuls ont été enregistré au cours de cette première journée : Ecole Feu Mini-Noujoum (1-1), Madrid-Nasr Dar Naïm (1-1).
Cette phase aller se terminera le 25 février 2007 au niveau de la zone spéciale de Nouakchott. Rappelons que le Fc Khaïry et l’AMSME avaient dominé ce championnat l’année dernière.

Challenge Sidi Mohamed Abass :
Le Lycée de Toujounine, le Collège du Ksar et le collège arabe dominateurs

Le tournoi scolaire Challenge continue son bonhomme de chemin. La deuxième journée jouée le week end du 15, 16 et 17 décembre a enregistré des score encore lourds pour certaines formations des établissements scolaires de la zone spéciale de Nouakchott. C’est ainsi que dans la poule A, le lycée de Toujounine reste en tête du peloton pour avoir battu le collège d’Arafat 3 sur le score de 5 buts à 0. Dans la poule B, le collège du Ksar caracole en tête du classement des deux journées tandis que le collège arabe, vainqueur du lycée Avenir sur la marque de 2 buts à 0, maintient sa position de leader dans sa poule C après avoir infligé une lourde défaite à la première journée le lycée Taïba (9-0). Les arabisants, nous le disions dans notre précédente livraison, ont pris une option sérieuse pour cette édition.
Dans la poule D, le lycée Tevragh-Zeina prend la commande aux dépens du lycée El Mina qui occupait la tête du peloton à la première journée. Il est talonné de près par le lycée de Sebkha, vainqueur de la première édition du challenge. Le tournoi scolaire se déroule bien en dépit de l’arbitrage qui laisse à désirer et qui a failli entraîné des incidents entre l’entraîneur Maha O. Alioune du lycée Dar El Ouloum qui s’en est pris violemment à l’arbitre Ba Malick lors de la 2ème journée. Notre arbitrage en seconde période a été défectueux. Ce qui a entraîné le courroux de l’entraîneur Maha qui s’est donné en scène de théâtre ce jour. Cependant, il faut savoir que ce tournoi a rompu avec la monotonie scolaire et donc, il y a lieu pour les acteurs (joueurs, entraîneurs, arbitres voire supporters) de rester dans l’esprit du tournoi challenge.

Ibou Badiane


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés