Facebook
Le chef de la diplomatie mauritanienne tabassé   
17/07/2011

Son Excellence Hamady Ould Hamady, chef de la diplomatie mauritanienne a été tabassé le 15 juillet à Tunis par le premier conseiller de l’Ambassade mauritanienne en Tunisie, limogé de son poste dans des circonstances encore non élucidées. L’affaire a éclaté suite à des critiques...



 ...lancées par le premier conseiller contre l’Ambassadeur encore en poste à Tunis.

 

Le ministre serait intervenu pour ordonner sa sanction et le conseiller a aussitot été contacté par le Secrétaire Général du Ministère des Affaires étrangères depuis Nouakchott, qui lui a signifié de rentrer en Mauritanie, dans ce qui s’apparente à un limogeage.

 

Le conseiller s’est alors dirigé vers l’Hôtel où réside le ministre et c’est là-bas qu’il y eut altercation, à l’issue de laquelle, M. Ould Hamady  a été malméné. 

 

La diplomatie mauritanienne a pris un sacré coup avec cette raclée infligée à son patron, au moment où elle se targuait de tenter régler la crise libyenne.

 Resultat  : les protagonistes de la crise libyenne sont toujours à couteaux tirés et le patron de notre diplomatie s’est retrouvé avec  un œil au beurre noir!.


Certaines méchantes langues disent que M Ould Hamady serait ainsi devenu un ministre des affaires plutot étranges, car il  a echoué dans sa médiation secrete entre les ibyens et dans celle concernant les diplomates mauritaniens en poste à Tunis.

Etranges disent-ils, parceque notre diplomatie se joue maintenant sur un ring de king-boxing et surtout et dans la mesure où son chef voulait régler les problèmes entre libyens,  alors qu’il y en avait  à resoudre entre mauritaniens.

 

Unique consolation s’il en est: les uppercuts et autres crochets du conseiller ont peut être servi à quelque chose : rappeler au ministre qu’il doit balayer devant sa propre porte, et le pousser à s’inscrire dans un "Dojo" de Kung-Fu, pour se defendre, au besoin.

MAOB


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés