Facebook
Finalement plus athlétiques que politiques   
03/05/2011

En réaction aux meetings et sits-in organisés depuis le 25 février par la jeunesse frondeuse qui conteste les politiques du régime, et appelle à son départ, des partisans du président Aziz ont organisé le 5 mars à la place dite des «Blocs»...



...un meeting de soutien à celui-ci.

 

Le "meeting" organisé par des activistes tribalement proches du chef de l’Etat épaulés par des griots, des quincaillers et des journalistes aura été «ridicule», car il a drainé à peine 300 manifestants à majorité des bouffons payés pour chanter les louanges du Boss,  encadrés par des badauds à la mine patibulaire.

 Le cirque a duré deux heures avant que des adolescents exaspérés par la cacophonie  n’attaquent les organisateurs qui ont détalé tels des lapins enregistrant à l’occasion de véritables scores olympiques, dés les premiers jets pierres. Visiblement on avait affaire à des m’as- tu-vu , et non, à des gens convaincus.

L’UPR en proie à des frondes contre ses dirigeants s’est désolidarisée -non sans cynisme- du meeting après avoir constaté son échec patent et cuisant.


Par la suite des policiers zélés sont venus sur les lieux et s’en sont prix aux mômes  qui fêtaient avec des youyous leur victoire  contre des militants finalement plus athlétiques que politiques. 

Les flics ont maltraité les gamins, on ne sait, au nom de quoi. Le maintien de l’ordre a-t-il, lui aussi,  été privatisé, comme les "Blocs"?
Si oui, ce n’est pas grave, car l’oxygêne reste gratuit .

 

MAOB

 


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2019 Tous droits reservés