Facebook
Pouvons nous avoir un vrai président?   
26/12/2006

Le rideau s’étant refermé ou presque sur les élections locales et régionales sans beaucoup de heurts et presque sans fausse note, aurons-nous la chance de pouvoir avoir un vrai président pour notre pays?



La question se pose au moment où sur la scène politique, les discours et les supputations vont bon train, en particulier, par rapport au supposé rôle d’agent électoral en puissance que les militaires voudraient se donner pour marquer la fin de la période de transition.
Ce qui est sûr, en dépit de discours des uns et des autres, c’est que les chambres parlementaires et les conseils municipaux associent aujourd’hui une large présence de la Mauritanie plurielle avec tous les ingrédients de la politique. Les indépendants, les clans, les tribus, les ethnies, les mouvements, les partis.
Il est à espérer que tous ces élus s’oublieront un tout petit peu, pour laisser éclore un président pour toute la Mauritanie, pour tous les Mauritaniens. Un président où pourront se reconnaître toutes ces diversités, ces spécificités, bref toutes les différences qui caractérisent la Mauritanie dans la préservation de son unité, de son indépendance.
Un président pour tous les Mauritaniens, voila à notre avis le slogan que nous attendons. Un président sage, expérimenté, persévérant, profondément croyant à sa mission au service du peuple Mauritanien.
Un président qui inspirera la confiance de tous par l’image qu’il véhiculera, par son souci permanent de justice, d’égalité entre tous les Mauritaniens.
D’aucuns ont estimé que les militaires n’ont contribué qu’à émietter la classe politique en accentuant les disparités régionales, tribales et ethniques.
A notre avis, un tel jugement ne décrit pas toute la réalité, car les Mauritaniens ont voté spontanément c’est-à-dire en conformité avec la Mauritanie qui aura produit plus de 40 ans de dictature et d’injustice.
Il est grand temps que les Mauritaniens aient le droit d’espérer. Bonne et heureuse année 2007 !
Isselmou Ould Moustapha


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2019 Tous droits reservés