Facebook
9ème Journée Championnat national D1: La donne change   
08/12/2006

La 9ème journée du championnat national de D1 jouée le week end du 24  novembre a donné un autre visage au niveau du classement des équipes. La SNIM de Zouérate qui a pris provisoirement la tête du championnat après la huitième journée, s’est vue chiper cette position au profit de l’Asc Concorde. Sa défaite contre Mauritel à domicile (1-2) a renversé la tendance. Au même moment, les Concordiens qui n’avaient pas fait de détails face à l’Entente de Sebkha (6-0) s’installent confortablement sur le fauteuil de leader.



près la 9ème journée du championnat, la situation au sommet a changé. L’Asc Concorde a repris le fauteuil de leader en battant sévèrement l’Entente de Sebkha sur la marque sans appel de 6 buts à zéro (6-0). Une véritable promenade de santé qu’ont effectué les protégés de Mody Mbodji qui vient de faire son baptême de feu dans ce club de la capitale. Mbodji a remplac » Baba Sangharé à la tête de l’équipe.
Depuis le début de la partie, l’Asc Concorde visiblement déterminée à en découdre avec les banlieusards de Sebkha, a annoncé les couleurs en menant à la marque par deux buts à zéro (2-0) avant d’aller à la pause. La messe sera dite en seconde période avec un doublé de Bouha, un de Teguedi et un de Samory qui a fermé la marche. Ce score permettra à la Concorde de reprendre la position de leader du championnat.
Auparavant l’équipe d’Ahmedi avait fini par battre l’Asc Armée sur la marque étriquée d’un but à zéro (1-0). L’unique but a été inscrit par Abdellah O. Hammar à la 43ème minute. L’entraîneur Ibrahima Sow qui vient de prendre les rênes de l’équipe d’Ahmedi a lui aussi réussi sa première sortie.
L’Asc Ksar a quant à elle battu difficilement la formation d’El Mina (AMSME) sur la marque de deux buts à un (2-1). Cette victoire permet aux protégés de Sneidry de garder la confiance après le nul contre le Trarza Fc lors de la 8ème journée et ce, malgré l’expulsion de deux de ses poulains au cours de la rencontre.
A Rosso, le Trarza Fc, après un match crispant face à l’Asc Police, a tiré son épingle du jeu sur un petit score d’un but à zéro (1-0) le samedi 25 novembre au stade Ramdhane de Rosso. La première mi-temps était soldée par un score vierge. Malgré le retard d’un but, les visiteurs ont imposé leur style dans tous les compartiments du jeu selon des informations qui nous ont parvenu de Rosso.
La Mauritel, elle, vient de signer sa deuxième victoire d’affilée en déplacement contre la SNIM après celle obtenue face à l’Asc Nasr de Sebkha le mercredi 22 novembre au stade la capitale. Les téléphonistes étaient partis avec la ferme volonté de revenir avec trois points. Ce qui a été fait avec cette victoire de deux buts à un (2-1).
La Nasr de Sebkha s’est inclinée quant à elle par un score de (0-1) face à son adversaire du jour, la Garde nationale.

 

FFRIM : La Mauritanie classée 133ème, Fergani s’en va !?

 

Prévisible ou imprévisible. Peu importe. Notre pays vient d’être classé par la FIFA à la 133ème place pour le compte des mois d’octobre et novembre 2006. Cette performance est à mettre en rapport avec les progrès réalisés par nos équipes nationales. Un travail qui a été abattu par notre direction fédérale et salué par le public sportif.
Au même moment, Ali Fergani, notre conseiller technique national a décidé de mettre fin à sa mission. Et pour cause ? Aucune source officielle n’a été révélée. Dans les salons, on avance que notre technicien aurait été contacté par un club dont l’offre s’avère plus intéressante. Pour l’heure, rien ne s’est encore infiltré au niveau de la fédération. Alors que les Mourabitounes préparent le match contre l’Egypte et les phases retour, on se prive de l’Algérien qui a donné un coup de pouce à notre équipe nationale.

 

Match de gala challenge Sidi Mohamed Abass : le lycée Zem-Zem réédite son exploit de la finale dernière

 

Le challenge BMCI devenu Challenge Sidi Mohamed Abass a organisé, le 28 novembre dernier, à l’occasion de la fête de l’indépendance, un match de gala opposant les deux vainqueurs des dernières éditions et ce, en prélude au tournoi scolaire. Il s’agit du lycée de Sebkha, vainqueur de la première édition et de celui de Zem-Zem, vainqueur de la seconde.
Plusieurs personnalités étaient de la partie dont, le ministre de la culture, de la jeunesse et des sports, le ministre de la communication, le directeur des sports ainsi que de Moulaye Abass O. Sidi Mohamed Abass, le promoteur du tournoi challenge et PDG de la banque BMCI.
Le coup d’envoi a été donné à 16 heures par madame le ministre des sports accompagnée de sa suite.
La rencontre s’est jouée sur la pelouse synthétique du stade de la capitale devant de nombreux supporters des deux équipes. La première mi-temps s’est soldée par un score nul et vierge avec une légère domination du lycée Zem-Zem.
A la reprise, le lycée Zem-Zem déroule son rouleau compresseur et parvient à ouvrir le score par Abdourahmane Diallo. Cette ouverture de score permettra aux protégés de Mohamed Houssein, entraîneur de Zem-Zem, de multiplier les attaques sous la houlette de Moustapha Mboji. A la suite d’une contre attaque menée sur le flanc droit, Daddé O. Mohamed double la mise. La fatigue se lisait sur le comportement des protégés de Samba Dia, entraîneur du lycée de Sebkha. Une situation bien profitable au lycée Zem-Zem. Le trouble fête, Moustapha Mbodji qui jouait les grands rôles dans la défense adverse, se saisit du cuir en pleine surface de décision, manœuvre toute la défense et dribble même le gardien de buts de Sebkha pour inscrire le troisième but synonyme de chao pour le lycée de Sebkha. C’est sur cette note salée de trois buts à zéro (3-0) que le public sportif challenge a quitté le stade. Et le lycée Zem-Zem réédite son exploit de la dernière finale au stade olympique. Le démarrage effectif du tournoi est prévu le 1er décembre au stade de la capitale.


Championnat de D2 :les joutes démarrent le 15 décembre

 

La ligue nationale de football à l’issue d’un conclave présidé par son secrétaire Général Massa Diarra, a décidé le démarrage du championnat national de D2 le 15 décembre courant au niveau de la zone spéciale de Nouakchott. Les 18 formations en compétition sont scindées en deux poules de 9 équipes.
Trois terrains sont retenus pour ce championnat de D2. Il s’agit du stade de la capitale, des centres socio-éducatifs et sportifs de Sebkha et Teyarett. Dans la poule A, nous retrouvons : Delta, Dar El Barka, Ecole Feu Mini, Nasr de Teyarett, Fc Riyad, Asc Noujoum, Asc Renaissance, Asc Wandama et Amitié tandis que dans la poule B, nous avons : Acas Teyarett, Nasr Dar Naïm, Fc Khaïry, Hilal Sport, Asc Madrid, Arafat, Socogim, Médina 3, Fc Karama et enfin Académie.
Six équipes seront retenues à l’issue de ce championnat pour le tournoi de montée en première division. Il faut souligner que la précédente édition de la zone spéciale de Nouakchott a été remportée par les équipes du Fc Khaïry et de l’AMSME.

Zone II : le championnat prévu du 23 au 28  décembre au Mali

Les jeux de l’Association des Comités Nationaux Olympiques (ACNO) du Conseil Supérieur du Sport en Afrique démarreront le 23 décembre et se poursuivront jusqu’au 28 du même mois à Bamako. Notre équipe nationale olympique prendra part à cette compétition. Elle rencontrera dès l’ouverture la Sierra Léone en seconde heure au stade Modibo Keita. La Mauritanie est dans la même poule B, outre la Sierra Léone, la Guinée Conakry et le Cap Vert. Dans la poule A, le Mali, pays organisateur, jouera le Sénégal, la Guinée Bissau et la Gambie.
Selon beaucoup d’observateurs, la Mauritanie évolue dans une poule moins difficile. Donc, il y a de fortes chances qu’elle s’en sort victorieuse. Pour l’heure, l’entraîneur Moussa Ould Ghassoum affûte ses armes.
Ibou Badiane


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés