Facebook
Rugby : 22 stagiaires en formation   
30/05/2011

La Fédération mauritanienne de Rugby a entamé le 30 Mai 2011 à Nouakchott, un stage de formation d’entraîneurs de rugby. La formation qui durera trois jours est dirigée par le tunisien Mohamed Sahraoui, Directeur Technique National de la fédération...



...tunisienne de rugby et expert au niveau du Maghreb.
Ils sont 22 stagiaires dont une fille à bénéficier de ce  stage de formation d’entraîneurs de rugby. La cérémonie d’ouverture du stage s’est déroulée en présence de M. Majid Kamil, président de la Fédération mauritanienne de rugby avec à ses côtés l’incontournable Diallo Amadou dit "Vieux", entraîneur national imbu des valeurs du Rugby. A cette occasion, M. Kamil a remercié l’International Rugby Board (IRB) qui a de sérieux. Car, ce stage est la conséquence logique d’un travail consenti par la fédération dans ce domaine et montre, si besoin en est, la bonne marche de la discipline et partant des relations entre l’IRB et la fédération mauritanienne de rugby.
Les stagiaires viennent des établissements scolaires de Nouakchott et ont chacun une équipe de rugby qu’il entraîne dans son quartier, renseigne Diallo Amadou pour qui, «ce stage permettra de renforcer leurs capacités et d’acquérir de nouvelles connaissances en matière d’entraîneur de rugby».
Pour sa part, le formateur tunisien Mohamed Sahraoui, a indiqué que « le rugby a ses valeurs. En ma qualité d’expert formateur, j’ai vu votre équipe en Egypte et j’ai su que vous avez une équipe de cœur».
Ces stagiaires joueurs de leur état, passeront au  stade d’entraîneur. Les valeurs de rugby étant énormes et nombreuses, « vous aurez à faire de la théorie et de la pratique sur le terrain afin qu’on puisse évaluer vos performances et vos capacités en qualité d’entraîneur » précise le formateur. Le tunisien a soutenu que la famille, la solidarité et l’ambition sont des valeurs intrinsèques du rugby. Toutefois, il a dit que cette formation de premier degré vise à inculquer des notions de séances d’entraîneur. « Je suis là à votre disposition pour échanger dans la fraternité et la convivialité nos expériences en la matière. Mais surtout, je dois renforcer vos connaissances et vos capacités en la matière et ensemble, nous trouverons des solutions aux problèmes qui se poseront ou qui se dresseront à nous».
Le rugby mauritanien, en dépit des difficultés notoires dues au manque de moyens et du sacrifice consenti par Diallo Amadou et compagnie, fait du chemin. Pour preuve, lors du tournoi organisé l’année dernière au Caire, la Mauritanie s’est classée en deuxième position devant l’Algérie et la Libye. D’ailleurs, pour assurer la relève, elle a organisé le 8 avril dernier le 2ème tournoi Open qui a regroupé 90 joueurs de 8 à 13 ans venus de différents quartiers de Nouakchott.
Ibou Badiane

 


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés