Facebook
Jemil Ould Mansour, fâché?   
17/05/2011

Après le pamphlet incendiaire intitulé : «La reforme avant qu’il ne soit tard» rendu public le 28 février dernier (et qui n’a pas suscité de réaction chez l’UPR (!?)), le parti Tawassoul a organisé le 16 mai une conférence de presse à l’issue de la 6eme session...



...de son conseil national, dans laquelle son président Jemil Ould Mansour, a de nouveau, haussé le ton.

 «La situation du pays va de mal en pis. Rien n’indique que le pouvoir en est conscient. Les prix s’envolent, la contestation s’élargit et tout est traité d’une manière négative et irresponsable» a dit M. Ould Mansour.

Et de poursuivre : «Les revendications sont pourtant modestes, mais la façon avec laquelle elles sont traitées dénote de l’irresponsabilité. Il a été joué avec le feu lors des événements de l’université. C’est l’étroitesse de l’esprit et de la vision (en arabe : eddigh wel mahdoudiya)».
Coup sur coup, M. Ould Mansour dénonce l’accueil réservé à nos compatriotes de retour de la Cote d’Ivoire et de Libye, la protection et l’immunité qui seraient accordées à la gabegie, laquelle, continue, dit-il, de ronger des secteurs de l’Etat ainsi que la reconsidération faite à certains symboles de la gabegie et la soif qui menace des villages au moment où l’Etat affirme ne pas manquer de ressources.
Face à tout cela le président de Tawassoul annonce la position de son parti qui a-t-il dit, «gardera ses spécificités» tout en évoluant vers un partenariat au service du changement avec la coordination de l’opposition démocratique (COD).

C’est à priori clair : Tawassoul menace de coordonner avec la COD!

Après avoir joué «gratos» (?) le rôle d’ «opposition-sage», Tawassoul va faire du partenariat avec  l’opposition de choc.

Cela choquera- t-il pour autant le pouvoir ? Tout dépendra de la nature de cette nouvelle orientation. Un partenariat, n’est pas une adhésion.

IOM

 

 


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2019 Tous droits reservés