Facebook
Finale du Tournoi FC Khaïry : La Mauritel s’adjuge du trophée   
08/11/2006

Les rideaux sont tombés depuis le dimanche 29 octobre dernier. La finale de la première édition du tournoi de football dénommé « Tournoi Fc Khaïry » a opposé la Mauritel au Fc Khaïry, le club organisateur. Cette finale a été présidée par Moussa Ould Khaïry, président du Fc Khaïry et, à ses côtés,  Ahmed Salem Ould Boukhreïss, président de l’Asc Concorde, comme invité d’honneur. C’est d’ailleurs ce dernier  qui a donné le coup d’envoi de cette finale. Autre invitée de marque, Mme Dinda Wane, tête de liste de l’Alternative à Sebkha, a honoré de sa présence cette finale. D’autres personnalités non moins importantes du milieu sportif étaient également de la partie. La finale été dirigée par  Maguette Niang, qui a officié correctement la partie.



Dés le coup d’envoi, les deux équipes ont cherché chacune à se  neutraliser. Une bataille du milieu de terrain s’était donc engagée. La Mauritel, fidèle à sa tradition, a voulu prendre de vitesse les poulains de Sambarry. Mais c’était compté sans la détermination de la formation de Moussa Ould Khaïry dont le duo d’attaque composé de Houssein Diarra et Djiby n’a donné aucun répit  à la défense de Mauritel. Les deux jeunes joueurs ont causé d’énormes difficultés à cette défense des téléphonistes jalousement surveillée par le libéro Ely cheikh. La première partie était soldée par un score vierge.
A la reprise, les deux entraîneurs avaient déjà fini de donner des consignes à leurs protégés. Normal. Une finale est une partie où les deux adversaires cherchent à brandir le trophée quelle qu’en soit l’issue. C’est ainsi qu’à la 62èmn, la Mauritel qui a fini par effectuer des changements avec l’entrée de Boubou Ndiaye, Kasset et consorts … a trouvé le chemin des filets. Cheikh Sow, qui jouait le trouble-fête dans la défense adverse, a fini par trouver un centre de Boubou Ndiaye pour loger sans difficulté, la balle au fond des filets du Fc Khaïry. Le public venu nombreux, a salué les efforts des téléphonistes, notamment le jeune Cheikh  Sow.
Mais le Fc Khaïry n’a pas baissé les bras, il a failli égaliser n’eût été la maladresse, un peu plus tard, du virevoltant Houssein Diarra. Son tir mal ajusté est passé au-dessus de la barre transversale. Ce score de un but à zéro (1-0) est resté inchangé jusqu’à la fin du temps réglementaire. Un score synonyme de vainqueur pour Mauritel qui s’adjuge du trophée de la première édition du tournoi organisé par le président du Fc Khaïry, Moussa Ould Khaïry. Tout compte fait, il faut reconnaître que la formation de Khaïry n’a pas démérité. L’engagement de ses joueurs prouve tout le bien qu’on dit d’eux et le talent qu’on a retrouvé chez les protégés de Sambarry qui prépare sérieusement le championnat de montée en D1.
A la fin de l’évènement, le président du Fc Khaïry a livré ses impressions à la presse en ces termes : « C’est une satisfaction morale pour moi en ce sens que le tournoi s’est déroulé dans une ambiance fair-play, de responsabilité. On n’a déploré aucun incident. L’esprit du tournoi a été respecté. C’est l’essentiel pour moi ».  Sur le plan technique, et comme dans toute organisation, le président a déclaré que « rien n’est parfait. Mais tout est acceptable dans l’ensemble excepté quelques ratés qui étaient inévitables. Mais à l’avenir, cela nous permettra de corriger certaines imperfections notées ça et là ». A la question de savoir les raisons du retrait d’El Ahmedi, Moussa Ould Khaïry dira que la réponse est à chercher au niveau des dirigeants de ce club. Il s’est donc refusé à tout commentaire pour éviter les polémiques.
Quant à l’objectif visé par le président du Fc Khaïry en organisant ce tournoi, il dira : « c’est surtout raffermir les relations d’amitié, de fraternité et de concorde entre les clubs ». Outre cet élan, le Fc Khaïry trouve un prétexte dans ce tournoi pour préparer le championnat de la D2 qui s’ouvre le 12 novembre prochain. Autre objectif pour Moussa Ould Khaïry, ce tournoi a rompu « la monotonie et le vide créé par la trêve du Ramadan ».
C’est un test alors réussi par les responsables du Fc Kahïry qui s’est consolé en remportant le trophée de deuxième équipe au classement final du tournoi. Il faut rappeler que ce tournoi a regroupé six équipes et non des moindres sous forme de championnat simple. Il s’agit entre autres Mauritel et Fc Kahïry, de la Garde, de l’Armée, d’Ahmedy et AMSME (Association Mauritanienne pour le secours de la Mère et de l’Enfant). Cette dernière qui évolue en première division, a montré son talent durant tout le tournoi malgré son élimination.
Moussa Ould Khaïry, l’initiateur du tournoi s’est montré entreprenant et coriace dans la gestion de cet évènement. Il n’a ménagé aucun effort pour le bon déroulement du tournoi. Malgré ses modestes moyens (le tournoi s’est joué sans sponsor), il a tenu à assurer les charges y afférentes. Sa satisfaction est d’ailleurs partagée par tout le monde car, organiser un tel évènement sans heurts, est un pari quasi réussi. Ce genre d’initiative est à encourager par le Ministère de la Culture, de la Jeunesse et des Sports. Parce que cet évènement a regroupé tous les jeunes de Nouakchott quasiment. Mais, ce n’est que partie remise car Moussa Ould Khaïry compte pérenniser ce genre de tournoi qui en est à sa première édition.

Ibou Badiane


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés