Facebook
Conférence de presse de Louis Michel Commissaire Européen chargé du développement et de l’action humanitaire:   
29/10/2006

M. Louis Michel, commissaire européen au développement et à l’action humanitaire a indiqué au cours d’une conférence de presse tenue le 27 octobre au siège de la délégation de l’Union Européenne à Nouakchott  qu’il est « favorablement impressionné par les développements qu’on observe depuis plusieurs mois en Mauritanie, notamment en ce qui concerne le processus démocratique et les libertés publiques».  Le commissaire européen a inscrit sa visite entamée en Mauritanie le 27 octobre dans un double contexte de dialogue intensif en cours depuis plusieurs mois sainsi que sur les questions de migration soulignant que ses entretiens avec le chef de l’Etat et les ministres mauritaniens concernés par ces deux questions ont été prometteurs et perspectifs.



La question des migrations dans laquelle la Mauritanie est victime de sa position de pays de transit plutôt que celle de pays producteur de migrants, dira-t-il,  dépasse la problématique du contrôle des flux migratoires. A cet effet, le commissaire européen a relevé la concordance sur cette question de l’analyse des autorités mauritaniennes avec celle de l’Union Européenne, estimant toutefois, que l’effort principal, doit porter sur le développement socio-économique du pays producteur de migrants. "Seul un développement fort, focalisé sur la création d’activités, d’emplois et de prospérité économique peut offrir une solution durable aux flux migratoires " a affirmé M. Louis Michel.
Abordant l’appui à la transition politique entamée en Mauritanie avec le changement du 3 août, le commissaire européen a rappelé que l’UE  avait engagé en 2005 des consultations au titre de l’article 96 de l’accord de Cotonou, lesquelles, ont été  clôturées en mai 2006  avec une analyse très positive de la transition politique et sur la base d’une série d’engagements de la part des autorités mauritaniennes sur le processus électoral, les libertés fondamentales, la reforme de la justice et la gouvernance.
"L’appréciation que je porte aujourd’hui sur ce processus de transition continue plus que jamais d’être positive" a-t-il déclaré. Et d’ajouter:"Je ne suis pas aveugle, ni sourd aux inquiétudes que certains acteurs politiques expriment, mais je dois vous dire que les réformes qui ont été annoncées en 2005, se poursuivent (...) et je suis obligé de constater avec appréciation, les progrès tout à fait positifs et la concrétisation de ce que nous avions émis comme attentes".
Le commissaire européen a également informé la presse que les élections qui s’annoncent en novembre 2006 ont été abordées avec le Chef de l’Etat, les ministres concernés, la mission européenne d’observation électorale  avant de souligner qu’il est "assez optimiste par rapport à la bonne suite de ce processus électoral". Le haut  responsable européen a indiqué que les entretiens qu’il a eus vendredi avec le Chef de l’Etat indiquent clairement la volonté de celui-ci quant à "la transparence et de rencontrer les meilleures références et standards démocratiques". Evoquant "certaines inquiétudes" notamment sur les candidatures indépendantes, le commissaire européen  a indiqué  que les partis politiques n’ont pas "le monopole de la représentation citoyenne" et qu’il est difficile de ne pas accepter les candidatures indépendantes, car dans une démocratie ouverte à tout le monde, dira-t-il, un citoyen doit avoir le droit de se présenter et ne doit pas être obligé de "s’inféoder à un parti  si cela ne lui plait pas".


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2019 Tous droits reservés