Facebook
FFRIM: Après l’élimination des Cadets et des Juniors, l’heure de cogiter   
25/10/2006

Maintenant, c’est connu. Nos équipes nationales Junior et Cadette sont éliminées de la course aux différents championnats d’Afrique en perspective. La dernière à être écartée, c’est celle-là dirigée toujours et encore par Moussa Ould Ghassoum, notre entraîneur national. La dégringolade est maintenant consommée.



C’est l’heure de cogiter pour la Fédération de Football de Mauritanie qui, pourtant, avait gagné un point après les heureux moments suite aux succès des Cadets contre l’Algérie d’abord, un bon comportement à Tunis lors de la manche aller et après avoir renoué l’effervescence des grands jours avec son public ; l’équipe nationale avait battu sur un score sans appel de 4 buts à zéro son homologue du Botswana à Nouakchott en match comptant pour les éliminatoires de la CAN 2008 prévue au Ghana.
L’élimination encore jugée prématurée de nos cadets à Nouakchott contre l’équipe de Tunisie a brisé le rêve de tout un peuple. Va-t-on revenir à la case départ ? C’est là toute la question dès lors qu’on sait que notre équipe nationale a essuyé une lourde défaite à Bujumbura (1-3). Une défaite qui en dit long sur l’avenir des Mourabitounes. C’est pourquoi, pour faire le bilan à mi-parcours, la FFRIM a décidé de se réunir le 19 octobre dernier sous la présidence de son président M. Moulaye Ould Sidi Mohamed Abass dont le mandat arrive à échéance.
Au menu de l’ordre du jour, la question de la gestion des équipes nationales, apprend-on de sources fédérales et éventuellement les compétitions sous régionales en perspective : le Cabral prévu à Bamako du 20 au 30 décembre 2006 auquel notre équipe olympique prendra certainement  part, la participation de notre pays au championnat arabe prévu au Yemen entres autres points inscrits à l’ordre du jour.
Pour l’heure, rien ne s’est encore infiltré à l’issue de ce conclave car, selon une indiscrétion de la fédération, la réunion n’était pas terminée.
En tout cas, pour revenir à la gestion de nos équipes nationales, il y a lieu de revoir le problème du coaching. La défaite face aux Tunisiens, selon certains est imputable au coach Moussa Ould Ghassoum. La lanterne des mauritaniens ne peut pas comprendre comment on peut gérer un match à l’extérieur avec un assez bon résultat et perdre à domicile après avoir dominé de bout en bout son adversaire. Plus encore, le staff technique a bien observé l’équipe tunisienne très forte sur les balles arrêtées. Mais rien ne fut pour sortir de ce piège. C’est là où le bât blesse car les Tunisiens ont bien exploité ses balles arrêtées pour nous éliminer. Dur dur, se lamentent les supporters. Mais très amer fut le constat de la presse et de certains férus du sport roi qui croyaient dur comme fer à la qualification des cadets. Sortir les Tunisiens et rencontrer les Sénégalais qui ont balayé les Gambiens, semblait une équation facile à résoudre pour nos techniciens. Mais … devant l’impensable, le regret et l’amertume sont là. Comme la franchise n’est toujours pas encore à l’ordre du jour chez nous, on caressera les têtes avec «inchahlah, on fera mieux à l’avenir. Et on passe. Moulaye Ould Sidi Mohamed Abass terminera-t-il en beauté comme beaucoup d’observateurs de la scène sportive l’avaient prédit ? Wait and see.
Ibou Badiane

 

Championnat national, bientôt la reprise
Après une trêve pour raison de mois de ramadan  c’est bientôt la reprise du championnat national de première division. La 6ème journée du championnat national se jouera le 04 novembre prochain à Nouakchott et à l’intérieur du pays. Les équipes qui ont bénéficié de ce repos, reprendront difficilement le chemin des terrains de foot mis à part quelques une qui jouaient le tournoi organisé par le FC Khaïry, appelé «tournoi Ramadan».

Nasr Sebkha éliminée

Notre représentant à la coupe arabe s’est incliné face à son homologue de Jordanie sur le score de 2  buts à 1 en match retour joué dans la capitale jordanienne. Les protégés de Vieux Diop qui ont pourtant géré le nul blanc à Nouakchott, n’ont pas pu résisté à la machine technique et physique des jordaniens.
Cependant, les conditions de séjours qui laissent à désirer, sont pour beaucoup dans l’élimination des poulains de Cheikh Ould Maouloud. Encore une équipe mauritanienne  hors course. C’est dommage !

6 fauteuils roulants pour la FEMHANDIS

La fédération mauritanienne du handisport a reçu un lot de matériel comprenant 6 fauteuils professionnels de la part de l’Ambassade de la République Fédérale d’Allemagne d’une valeur de 7 millions de nos ouguiyas, l’Ambassade d’Allemagne, fidèle à sa tradition vient apporter un soutien à cette fédération en perspective des Jeux de l’Avenir pour personnes handicapées prévus à Nouakchott en 2007. Un signe d’encouragement que l’Ambassade d’Allemagne fait à l’endroit de nos handicapés qui pourtant, se débrouillent mieux que certaines fédérations qui n’existent que de nom.


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés