Facebook
La gabegie indélébile   
02/01/2011

Contrats de complaisances pour le froid, pour la maintenance informatique et pour l’entretien des bâtiments. Stupides contrats de prestation de services, recrutements abusifs et à tour bras, de cousins et d’amis pléthoriques, locations onéreuses de véhicules et frais pour des missions fictives, tels sont entre autres, les procédés mis en œuvre entre septembre 2008 et juillet 2009...



...pour dilapider les ressources de l’Agence Mauritanienne d’Information (AMI).
Et comme si cela ne suffisait point, il y eut aussi l’endossement de chèques de l’AMI au profit des tierces personnes ainsi que le célèbre mic-mac opéré en juin 2009 sur un virement de l’AMI retiré de la BCM pendant qu’il était au Trésor et qu’il fallut reverser dans des circonstances amusantes.

Bilan : Une incurie indiscutable, une gabegie indélébile et imprescriptible quelque fut par ailleurs, la clémence des auditeurs.

Pourtant, c’était bien des centaines de millions de dépenses et d’engagements. Des arriérés partout, à la Somelec, à la SNDE, à la CNSS, aux Impôts et à l’Imprimerie Nationale.

Gabegie indélébile, disions-nous ? Bien sur, que oui. Circulez!

MAOB

 


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Commentaires
A-

2011-02-07 09:56:27

Il faut un gestionnaire type MBA à la tête au moins des services financiers et imposer la double signature. Les audits doivent être faits correctement et les dépenses non éligibles remboursés. Qui a été nommé à l’IGE?

Mahmoudy
Mahdsb@hotmail.com
2011-02-07 02:16:41

Qui était directeur de l’Ami à cette periode?

Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés