Facebook
Un député gifle son collègue et se fait rosser   
26/12/2010

La séance du parlement consacrée la soirée 25 décembre à la discussion de la nouvelle loi sur l’état civil a été marquée par un pugilat ayant opposé deux parlementaires : les députés Slama Ould Abdellahi et Jemil Ould Mansour, respectivement, député de Guerrou (UPR) et député national (et président du parti Tawassoul-islamiste).



Selon le reporter de Tahalil, Ould Mansour est intervenu au sujet du texte en discussion et n’a pas apprécié avoir été interrompu par le  député Slama également président de la commission qui avait au préalable examiné le projet en commission.

Assis cotes à cotes, les deux députés doivent avoir échangé des "amabilités" et  en sont par la suite venus aux mains.

Slama a giflé Ould Mansour entrainant la réaction de ce dernier qui l’a copieusement rossé.

C’est la première fois que le débat parlementaire évolue ainsi vers le king-boxing. Devant ce développement, la séance a été lévée dans un grand tohu- bohu.

Lors d’une précédente session M. Sidahmed Ould Ahmed président du groupe parlementaire de la Majorité avait été séverément raillé par des députés de la Majorité et de l’opposition.

Les Mauritaniens deviennent -on dirait- de plus en plus nerveux, ces jours-ci.

IOM


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Commentaires
Citoyen
lemdermez@yahoo.fr
2010-12-28 08:54:13

C’est une nouvelle forme d’expression en vogue un peu partout dans le monde. Je conseille à nos honorables élus de mettre leurs casques(et pas seulement ceux qui leur servent à écouter la traduction, mais plutot les autres...) pour parer un éventuel coup de poing. Vive la démocratie qui s’exprime de vive voix...

anti-taliban

2010-12-27 23:40:33

Slama a tété jemil et jemil a envoyé un may-géri à slama . MINABLES!!!!!!!!

baba

2010-12-27 21:43:05

combat interessant. domage que ca n’a pas été filmé.

Mrayem
mrayem97@yahoo.fr
2010-12-26 18:49:31

Il faut railler les deux députés, retirer leur immunité (bien qu’ils ne sont pas immunisés) et les renvoyer devant la justice. Idem pour les suivants.

Mint Ennass

2010-12-26 18:30:21

Tout député qui recourt à la violence doit être demis de ses fonctions (et de son soi-disant immunité), traduit en justice et emprisonné. Qu’est est ce qu’ils se croient alors ces députés? Qu’ils sont au dessus des lois?

fatis

2010-12-26 09:48:01

le deputé sellama et jeumil sont tous frustrés. sellama deputé de gerou a beaucoup applaudi le coup detat sans rien trouver comme Maham et le deputé moudjeria; Jemil il a laché le fndd et reconnu mais rien encore

Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés