Facebook
Renouvellement de l’engagement à la neutralité: Un pas vers la restauration de la confiance ?   
05/10/2006

 Le président du CMJD, Chef de l’Etat , le Colonel Ely Ould Mohamed Vall a réitéré aux partis politiques le respect des engagements pris par le CMJD au lendemain de son arrivée au pouvoir, le 3 août 2005. C’était à l’occasion d’un message qui leur a été  transmis le 4 octobre au palais des congrès par Habib Ould Hemmet, le ministre secrétaire général du CMJD,  président  du  comité interministériel chargé du processus démocratique.



 Dans ce  message, le chef de l’Etat a  rappelé les engagements relatifs à  la transparence totale au niveau du processus électoral et ses mécanismes ainsi que la neutralité du CMJD, du gouvernement et de l’administration dans les élections vis-à-vis des acteurs politiques et le respect de la volonté du peuple, issue des futurs scrutins.

Aucun processus ne peut être exempt d’erreurs ou d’incompréhensions, mais l’essentiel reste les voies et moyens de les corriger, a souligné le colonel Ely Ould Mohamed Vall dans ce message dans lequel il a précisé que  «le processus démocratique est toujours sur la bonne voie et que la volonté est forte pour qu’il s’achève conformément aux orientations sur lesquelles il y a eu un consensus national ».
Le ministre secrétaire général qui s’était entretenu longuement avec les représentants des partis politiques a exprimé son souhait que «cette rencontre soit le début de la restauration de la confiance et de la levée des incompréhensions ayant résulté de rumeurs sans fondements ».
La classe politique mauritanienne avait accusé les militaires au pouvoir d’ingérence dans la transition démocratique en favorisant notamment les candidatures indépendantes au détriment de celles issues de partis lors des élections législatives et municipales de novembre prochain.
Sur un autre plan, Ould Hemmet a proposé aux partis politiques de repousser de deux semaines au lieu d’une la période séparant les premier et deuxième tours des élections législatives, précisant que cela satisfait une demande faite par des partenaires extérieurs de la Mauritanie.
Une telle prolongation permet aussi à l’administration de prendre les dispositions nécessaires à la préparation du second tour et offre aux acteurs en compétition l’occasion d’organiser des campagnes électorales, de gagner des électeurs et d’établir des alliances, a estimé le ministre secrétaire général de la présidence du CMJD.


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2019 Tous droits reservés