Facebook
Les «hâbleries» de Kouchner   
27/07/2010

Arrivé à Nouakchott en milieu de journée du 26 juillet le patron de la diplomatie française M Bernard Kouchner a été reçu par le président Aziz avant de se réunir avec la communauté française vivant en Mauritanie  et de l’appeler sur un ton très alarmiste à la vigilance.



Son patron (Sarkozy) ayant demandé au préalable aux français de ne pas voyager  vers les pays du Sahel.  M Kouchner a donné une conférence de presse à la présidence où  l’écrasante majorité des journalistes mauritaniens  n’ont pas été conviés par le ministère de la Communication.

 «La France est à vos cotés !» a déclaré Kouchner qui n’aura pas  répondu à la question de savoir  pourquoi la France n’a pas été justement aux cotés de Germaneau en  changeant avec lui, sa  stratégie adoptée pour Camatte.

Etait- ce parce que la France pensait que M Germaneau était déjà mort et auquel cas pourquoi lance-t-elle une opération militaire pour tenter de libérer "un mort"? 

Sarkozy avait-il besoin d’un coup d’éclat à annoncer au JTV de 20 Heures genre : «We got him» de Bremer après la capture de Saddam en 2003,  faisant ainsi oublier les affaires Joyandet et Bettencourt.
M Kouchner dont le pays affirme avoir perdu tout contact avec les ravisseurs n’aura pas également  répondu  aux déclarations d’Aqmi dans son communiqué du 12 juillet dans lequel elle   affirmait que la France était  indifférence au cas de Gemaneau comme si contact,  il y en a bien eu. 

Tout comme les  revendications dont les sources independantes  affirment qu’ elles avaient bien été transmises aux Francais.  

M Kouchner sest également permis de  démentir la version mauritanienne sur le raid mené contre Aqmi,  une version avancée le 23 juillet par un duo ministériel  mauritanien.

Depuis que Kouchner était venu le dire , les Mauritaniens ont commencé à douter  que l’opération fut réellement mauritanienne.   

Alors après tout cela , M. Kouchner qui n’a pas eu de questions gênantes  s’est envolé pour Bamako et Niamey.

Après les hâbleries ce sera peut être, le temps des fourberies.
MAOB

Extraits de la conference de presse de Kouchner à Nouakchott

 

"Peut-être qu’il (Germaneau) était mort depuis des mois, avant même l’ expiration de l’ultimatum fixé par ses ravisseurs"

 

"La décision (de mener le raid contre AQMI) a été prise au plus haut sommet des Etats mauritaniens et français pour tenter de le sauver et, avec l’aide de la France, la Mauritanie est intervenue mais malheureusement, Germaneau n’était pas là ou on le cherchait"

 

 


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Commentaires
Loss
wafewa@gmail.com
2011-01-15 05:40:17

Thanks especially sunny website

amardialo
oumardia@yahoo.com
2010-07-28 11:59:17

une fuite en avant, je ne sais pas pour quelle raison??? trop d’incohérence ?? et de contradictions, une opération confuse, et mal coordonnée, ça reflète une faiblesse, du héroïsme pour les uns, un victimisation pour les autres, l’objectif était autre ?? qui en profit de cette opération militaire???

Abou Sidi
abousidi80@yahoo.fr
2010-07-28 11:49:03

Cher MAOB, Mr Kouchner est un Ministre de la France; il parle au nom de son pays et il en défend les intérêts. La réalité est aussi terrible que claire pour nous autres mauritaniens : la France nous méprise...car nos dirigeants n’ont pas su la contenir dans les limites qu’impose ’’le minimum de respect mutuel’’. Cher MAOB, vous dites que Mr Kouchner a démenti implicitement nos Ministres. Bi

Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2019 Tous droits reservés