Facebook
Coupe d’Afrique des moins de 17 ans : Les Mourabitoune cadets ont fait bonne figure à Alger   
17/07/2006

Nos Mourabitoune Cadets ont livré ce samedi 15 juillet 2006 contre leurs homologues algériens, un match comptant pour les préliminaires de la coupe d’Afrique des nations des moins de 17 ans. Les protégés de Moussa Ould Ghassoum selon nos sources et contre toute attente, ont livré un match équilibré face à leurs adversaires du jour.
 



La manche aller pour la campagne des préliminaires jouée à Alger entre nos mourabitoune cadets et les cadets algériens, s’est soldée par un match nul vierge (0-0). Cette équipe nationale cadette, composée essentiellement de joueurs de l’Académie dirigée par le coach Ghassoum, a fait bonne figure à Alger. Pour nos représentants de cette petite catégorie, l’essentiel a été fait à l’extérieur.
 Il va falloir maintenant mettre les bouchées doubles à Nouakchott, le 30 juillet prochain pour franchir ce premier cap. Pour ce faire, Moussa Ould Ghassoum dit «avoir besoin du public nouakchottois pour galvaniser son équipe ce jour-là.»

Les joueurs, eux sont d’autant plus revigorés que ce résultat obtenu à Alger reste un avant goût de ce qui attend les Algériens à Nouakchott dans deux semaines.
 Certains techniciens de la place veulent prêter main forte à l’entraîneur qui, malgré ses choix personnels, devrait vraisemblablement accepter les critiques et les suggestions de ces confrères. Le doyen Ndiouga Oumar Diop n’a-t-il pas raison de dire que l’équipe nationale est une affaire de tous ? Donc, quand il s’agit de défendre l’étendard national, tout le monde doit se sentir concerner parce qu’exactement il s’agit d’une cause nationale.
 «Renforcer l’équipe cadette pour battre les Algériens chez nous, est une condition sine qua non pour renouer avec les fans de notre football.» Il ne fait l’ombre d’un doute que si le match retour se prépare avec beaucoup de sérieux, l’équipe nationale s’en sortira et progressera à l’instar de ses homologues de la sous région.
 Les supporters des Asc de quartiers populaires (Sebkha, Dar Naïm etc.) seront certainement mobilisés pour la circonstance.
 Quant à Moussa Ould Ghassoum, accusé à tort ou à raison d’être partisan dans ses choix, est attendu au tournant. Ce résultat de zéro but partout, soit un point empoché met les deux prétendants à chance égale. Cet avantage peut être conforté pour la simple raison que nous allons évoluer devant notre public. La campagne des juniors n’étant pas favorable, celle des cadets doit être au moins un catalyseur pour déclencher définitivement un enthousiasme du public mauritanien.
 En attendant, l’heure est à la mobilisation pour marquer des points au niveau africain. Le bon ménage effectué à Alger devant le public algérien est un facteur important qui nous permettra d’engranger trois points et passer à l’étape supérieure.

 


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés