Facebook
Point de presse du ministre allemand des affaires étrangères :"Des projets concrets entre nos deux pays"   
17/07/2006

Lors de sa visite de 24h à Nouakchott, le jeudi 13 juillet 2006, le ministre allemand des Affaires Etrangères a saisi l’occasion qui lui a été offerte au ministère de son homologue mauritanien pour "féliciter un processus de transition, concrétisé durablement dans le résultat historique du référendum sur la Constitution."
 Ce bref séjour a permis de faire une revue de projets en cours de la coopération mauritano allemande. En effet, la coopération est régie par l’Accord de coopération technique entre le gouvernement de la RFA et la RIM signé le 2 octobre 1967 à Bonn.



Dans ce cadre, des négociations intergouvernementales existent entre les deux pays et ont lieu tous les deux ans, dont les prochaines auront lieu les 29 et 30 novembre 2006 à Bonn. À ce titre, les deux ministres des affaires étrangères préparent le terrain à travers des consultations qui ont lieu quelques semaines avant.
 Lors des dernières consultations tenues à Nouakchott en avril 2004, les deux parties ont retenu deux axes principaux de coopération. Le premier est relatif au développement rural, et à la gestion des ressources naturelles, y compris la préservation des ressources halieutiques. Ce programme d’une durée de 6 ans et d’un montant de 8 820 000 euros concerne l’adaptation et le développement des politiques sectorielles, la mise en valeur des ressources naturelles dans le Guidimakha et le Hodh El Gharbi, et le conseil en gestion du parc national du Banc d’Arguin. Le deuxième concerne la promotion du processus démocratique, la décentralisation, le développement communal et les réformes administratives.
 Le ministre allemand a rappelé le soutien porté par son pays à la CENI, marquant ainsi les rapports concrets qui régissent les relations entre les deux pays.
 Concernant la situation actuelle au Moyen Orient, le ministre allemand a éludé la question d’un journaliste, qui souhaitait connaître la position de l’Allemagne sur les attaques disproportionnées d’Israel au Nord du Liban suite aux tirs de roquettes du Hezbollah. Il a juste dit que "le duo ONU et UE servent de médiateur, l’Allemagne s’aligne donc sur toutes les déclarations émanant de ces entités."
 Raccourci facile, surtout quand on sait que l’Allemagne a cautionné ces ripostes sur les positions du Hezbollah et sur des cibles civiles et publiques, de la même façon que les USA, et à l’inverse de la France, de la Chine, de la Russie et de l’ONU.
 Mamoudou lamine Kane
 mamoudoukane@hotmail.com


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés