TAHALIL en Arabe
ÊÍÇáíá
ÇáãæÞÚ ÈÇáÚÑÈíÉ


Facebook
Une lettre de Descartes retrouvée dans une université américaine   
25/02/2010

L’Institut de France annonce jeudi 25 février qu’une lettre de René Descartes, qui avait été soustraite de ses archives au XIXe siècle, va lui être rendue par une université américaine qui a retrouvé le précieux document dans sa bibliothèque



"Cette lettre manuscrite de quatre pages éclaire l’histoire de la publication des Méditations métaphysiques (1641), oeuvre majeure" du philosophe français, précise l’Institut dans un communiqué. C’est un chercheur néerlandais qui l’a découverte dans la bibliothèque de l’Haverford College, en Pennsylvanie. Cette université "l’avait reçue en don d’un collectionneur américain en 1902". "Ayant appris que la lettre avait été soustraite aux archives de l’Institut de France au XIXe siècle", l’Haverford College "propose de la restituer à l’Institut de France", explique le communiqué. Une cérémonie aura lieu le mercredi 9 juin à l’Institut de France, à Paris. Le président de l’Haverford College, Stephen Emerson, remettra la lettre de Descartes au chancelier de l’Institut de France, Gabriel de Broglie. "Afin de remercier l’Haverford College, tant pour les soins apportés à la conservation de la lettre que pour sa décision de la rendre à son légitime propriétaire", l’Institut de France attribuera à cette université américaine un prix d’un montant de 15.000 euros de la fondation Simone et Cino del Duca. La lettre de Descartes réintégrera ensuite les collections de manuscrits précieux de la bibliothèque de l’Institut de France.

 


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2014 Tous droits reservés