TAHALIL en Arabe
ÊÍÇáíá
ÇáãæÞÚ ÈÇáÚÑÈíÉ


Facebook
Paroles   
11/07/2006

"Au cas où la mise en doute des qualités morales du président de l’autorité de régulation économique(ARE) serait infondé, la raison et la justice dicteraient qu’il soit lavé de tout soupçon. L’ARE, et l’état à travers elle, gagneraient en prestige. Mais si le contraire était mis en évidence, le bon sens et le souci de préserver l’intérêt national devraient conduire l’état à en tirer les conséquences."

Les 4 membres sur 5 du Conseil National de la Régulation

"S’il n’y avait pas les femmes, il n’y aurait pas d’Afrique."

Maryse Condé, auteur guadeloupéen,



"La loi contre l’esclavagisme tant chantée par l’État (pour les besoins des relations avec les bailleurs de fonds, et pour couper l’herbe sous les pieds des organisations des droits de l’Homme) n’a jamais été appliquée à beaucoup de crimes entrant dans la qualification exhaustive de la traite des personnes."

Biram Ould Abeid,  SOS Esclaves

 

"Dans nos sociétés, la femme est une bête de somme, exploitée comme une vache."

Thomas Sankara, ancien président du Burkina Faso, révolutionnaire

 

"On n’a pas besoin de millions de milliards, tous ces millions de milliards-là, ils ne rentrent pas dans la terre!"  

Paysan sénégalais, évoquant l’aide internationale

 

"Des auteurs comme Ernest Hemingway ont représenté la population noire africaine comme des sauvages et sont ainsi à l’origine d’un immense blasphème. c’est pourquoi j’ai décider de tenter d’écrire des livres où les personnages étaient des africains comme je les connais."

Chinua Achebe, auteur nigérian de "Le monde s’effondre"

 

"L’aide internationale a tendu à imposer des schémas de développement étrangers à la réalité africaine. En apaisant au coup par coup la faim, elle a entretenu la pauvreté et les racines de la famine. Elle a ainsi servi les intérêts des donneurs."

Edgard Pisani, ancien ministre de l’agriculture française


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2014 Tous droits reservés