Facebook
Tournoi AMAPREF: L’Académie remporte le trophée   
02/11/2009

L’Académie nationale de football a remporté le 30 Octobre dernier au stade de la capitale devant la sympathique formation de l’Asc Madrid d’Arafat, le trophée de la première édition du tournoi organisé par l’Association mauritanienne pour la promotion de la presse sportive francophone (AMAPREF).



 La finale de la première édition du tournoi doté de la coupe de l’Amapref a été remportéede justesse par la formation de l’Académie nationale de football aux dépens de l’Asc Madrid d’Arafat sur le score étriqué de 5 tirs aux buts à 4 alors que les deux formations se sont quittées à la fin du temps réglementaire et après prolongation sur le score de parité d’un but partout. Le premier but de la partie a été inscrit à la 18ème minute par Mohamed Abdallahi Dicko de l’Académie. Malgré la détermination des banlieusards d’Arafat, ce score sera resté inchangé jusqu’à la fin de la première période qui voit les protégés de Coulibaly Gagny aller à la pause sur cet avantage d’un but.
A la reprise, le staff technique de l’Asc Madrid d’Arafat a redéfini ses objectifs et déroulé un autre plan d’attaque. Il sera payant à la 52ème avec l’égalisation sans difficulté par Moulaye Cheikh, remettant les pendules à l’heure. Il fallait tout recommencer pour les deux prétendants au trophée des journalistes de presse sportive francophone. Les deux entraîneurs ont chacun tout fait avec des changements nécessaires opérés des deux côtés, mais rien n’y fut. Les deux formations se quitteront sur cette note de parité d’un but partout. Les prolongations n’ont encore rien servi. Les deux adversaires se sont neutralisés malgré une légère domination des jeunes d’Arafat qui se sont réveillés après leur égalisation.
Comme il fallait recourir à la fatidique série des tirs aux buts, le choix revenait aux deux entraîneurs mais aussi et surtout aux joueurs de prendre leur responsabilité pour s’offrir le premier trophée des journalistes sportifs. Ainsi, la première série n’a pas pu départager les deux équipes. A la deuxième série, la chance a souri aux Académiciens de football après que joueur d’Arafat ait raté son tir. C’était l’apothéose et l’effervescence du côté de l’Académie. Toutefois, il faut souligner que malgré sa défaite, la formation d’Arafat n’a pas démérité. Elle a plutôt donné des sueurs froides aux protégés de Coulibaly Gagny qui n’a cessé à aucun moment de donner de la voix pour revigorer ses protégés.
Les trophées mis en compétition ont été baptisés des noms des journalistes qui ont fait leurs preuves dans le métier, à l’image de Coulibaly Souleymane, Pape Demba Fall, Tagne Mbodj et Mohamed Mounirou Wane, tous d’éminents journalises qui ont servi avec dextérité la presse sportive. Outre le vainqueur et le vaincu, le meilleur but, le meilleur  joueur, l’équipe fair play d’Arafat, ont reçu un trophée tandis que les anciens de l’Asc Deuz et Variétés ont eux aussi reçu un lot d’équipements pour leur contribution au tournoi.
Tout compte fait, la première édition du tournoi Amapref a connu une réussite malgré quelques difficultés liées à l’organisation. Cependant, l’esprit du tournoi a été respecté à la lettre. Et c’est ce qui est important pour une Association qui s’essaye au milieu des autres, vieilles de plusieurs et qui peinent à faire quelque chose de concrète.
Pour Ahmed Baba Neissane, président de cette association, il s’est réjoui de la réussite du tournoi. Il a également expliqué le choix de la petite catégorie. «Nous avons choisi la petite catégorie parce qu’elle constitue l’avenir du football mauritanien. C’est pourquoi il y a les 9 moughataa de Nouakchott plus l’Académie nationale, un  centre de formation de football. Mais à l’avenir, avec des partenaires, nous allons l’élargir au plan national. Aujourd’hui, nous sommes aux termes du tournoi qui est une fête du football mauritanien, de la presse sportive en particulier. Le fair play qui a régné durant tout le tournoi, le respect de l’esprit de celui-ci sont plus que réconfortants. Il s’y ajoute la contribution manifeste des partenaires. C’est le moment ici de remercie vivement le Président de la Communauté Urbaine de Nouakchott, l’Ambassade d’Allemagne, la Délégation de l’Union Européenne, la Fédération de Football qui ont tous contribué à la réussite de cette première édition du tournoi. Je félicite également la presse pour sa couverture, son apport et son attachement à l’association. Malgré les difficultés rencontrées, les membres ont mis la main à la poche pour assurer le bon déroulement du tournoi. Qu’ils trouvent ici tous mes remerciements et encouragements au même titre que tous ceux ou celles qui ont contribué de près ou de loin à la réussite du tournoi ». A nos feus confrères dont les trophées portent leurs noms, « leur choix n’est qu’une façon pour nous de nous remémorer de leurs inlassables œuvres et efforts fournis pour l’éclosion du véritable presse pendant leur vivant. C’est pourquoi, en souvenir à leur travail, nous avons baptisé les différents trophées leurs noms » a-t-il indiqué.
Ibou Badiane

 



Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Commentaires
Coach Leather Purses
c.l.oudbright3@gmail.com
2010-04-05 19:31:28

I have to say, every time I come to www.journaltahalil.com you have another exciting post up. A friend of mine was telling me about this topic several weeks ago. I think I will send them the url here and see what they say.

Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés