Facebook
Quinzaine des arts: Valoriser l’image de la Mauritanie    
27/10/2009

L’Association Médiation qui a organisé la première édition de la quinzaine (15aine) des arts l’année dernière, récidive. La manifestation de cette deuxième édition de la 15aine des arts démarre le 29 Octobre. Des soirées hip hop, des concerts, des caravanes seront organisés.Un village de la 15aine des arts sera érigé sur le site de la Foire artisanale d’El Mina pour permettre l’échange entre artistes et les habitants.



C’est ce qu’ont révélé les organisateurs au cours d’une conférence de presse tenue le 27 octobre à l’hôtel Halima et présidée par Mme Marie Dreyer chargée des relations avec les médias.
La 15aine des arts est une manifestation culturelle qui permet de créer un cadre d’échange entre les différents mondes artistiques, de partager des cultures, des pratiques de travail, d’expérience etc. Elle permet de regrouper toutes les formes artistiques, notamment, la musique, l’écriture, l’art plastique, les contes, le cinéma, la danse, le théâtre …Il est aussi prévu des ateliers de formation dont un atelier de presse.
Cette association de bénévoles qui se sont regroupés au sein de cette structure a pour principal objectif, de « valoriser l’image de la Mauritanie à travers le monde ». L’expérience de l’année dernière était concluante et des observateurs se sont accordés à dire que Nouakchott tend à devenir une capitale culturelle avec la Semaine nationale du film (Senaf), le festival des arts, et bien sûr la 15aine des arts.
Des artistes viendront de l’intérieur pour prendre part à l’évènement avec des concerts hip hop dans les quartiers, au CCF et partout pour vivre au rythme d’un échange culturel et artistique, indique El Hadj Samba Fall, chargé de ce programme. Il a toutefois révélé à la même occasion  que dans le cadre de l’encadrement et du suivi des artistes de l’intérieur, des ateliers de formation sont organisés à Nouakchott pour leur permettre d’apprendre d’autres techniques et renforcer également leur capacité en la matière. Tout comme des projets de caravanes seront organisés en direction du Burkina Faso et de la France.
Plusieurs partenaires accompagnent l’Association Médiation dans cet évènement. Outre la Mattel, sponsor officiel qui a contribué à hauteur de 5 millions d’ouguiyas, la Communauté Urbaine a elle aussi mis la main à la poche avec une enveloppe d’un million d’ouguiya. La Tunisair a pris en charge 5 billets d’avion sur 16, l’hôtel Halima s’occupera de l’hébergement sans compter les autres partenaires notamment le ministère de la Culture, de la jeunesse et des Sports, celui de l’artisanat et du tourisme, l’Office national du tourisme, des cabinets d’expert et des entreprises nationales et étrangères en activités à Nouakchott pour ne citer que ceux-là sont également partenaires dans cet évènement. Il s’y ajoute des partenaires européens. La 15aine des arts va mobiliser un budget de plus de 32 millions dont 24 millions déjà disponibles avec une contribution personnelle de l’Association médiation de 10.050.000 ouguiyas.
Comme l’année dernière avec la participation de l’Afrodream, cette année, les invités viendront du Maroc et de la France pour échanger avec les artistes locaux le savoir-faire dans le domaine de la culture et de l’art. L’ambition déclarée de l’Association Médiation est de mettre en place un réseau local constitué d’acteurs du monde de l’art et de la culture.
Quant à l’Université de Nouakchott, l’un des partenaires qui, depuis la première édition, a accompagné Médiation dans son aventure culturelle et artistique, elle va accueillir les artistes par l’organisation des ateliers de formation et d’échanges d’expériences au cours des débats, a indiqué son responsable Amadou Sall.
Au finish, Rachid Touyer, directeur de la 15aine, a rassuré la presse des dispositions prises pour le bon déroulement de l’évènement.
Ibou Badiane


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés