Facebook
Coupures d’électricité : Khira envisage d’aller à la «Badiya»* !   
06/09/2009

Une famille du secteur 10 de la moughataa  d’Arafat n’en démord pas. Elle ne comprend pas ce qui lui arrive et se demande ce qu’elle va faire les jours prochains. Cette famille n’a plus d’électricité depuis 3 jours et c’est le cas de tous ses voisins...



...qui se demandent tous ce qu’ils ont bien pu faire pour mériter un tel traitement de la part de la SOMELEC.

Leur fille aînée Khira déclare : « on n’a plus de boissons fraîches, ni beurre, ni cuisses de poulet chez notre épicier du coin et pour cause, il n’a plus de courant. Et nous faisons le Ramadan ».

Sa sœur ajoute : « je vouais ce soir suivre mon programme de télé préféré « El Baddaa », rien à faire, notre écran reste noir, faute de courant ».

Les deux sœurs sont tristes. Notre grand père a dû quitter pour Tevragh Zeina, chez un cousin mieux desservi en courant  car il est diabétique et son insuline a besoin d’être conservée au frais ». « Mais à Tevragh Zeina il y a aussi des coupures, notre grand père compte quitter Nouakchott  pour l’intérieur du pays on ne sait plus que faire »

Khira précise: « il faut que nous ayons du courant  et que les coupures ne durent que deux à trois heures ».

« Si cela continue comme cela, nous serons obligés d’aller à la Badiya, là au moins, nous avons de l’air frais, nous évitons les moustiques et les odeurs nauséabondes de la ville» ajoute-t-elle.

Le cas de cette famille illustre le désarroi des populations de Nouakchott où les désagréments causés par les inondations sont  accentués par l’absence des services de base comme l’électricité  et l’eau.

* campagne, en langue locale

IOM
 


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Commentaires
zeidane
zzda@gmail.com
2009-09-05 17:08:54

c’est la consequence des gestions du trio Taya-Ely Sidi. heureusement qu’il ya de l’espoir avec Aziz

Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2019 Tous droits reservés