Facebook
Un militaire sénégalais blessé par des hommes armés à Ziguinchor   
04/09/2009

Un militaire sénégalais a été blessé jeudi 4 septembre à Ziguinchor (Sud) dans une attaque menée par des hommes armés supposés appartenir au Mouvement des forces démocratiques de Casamance (MFDC), a rapporté l’agence de presse sénégalaise, citant une source informée.



L’homme blessé dans cette attaque qui a visé une position de l’armée a été transféré au bloc opératoire de l’hôpital régional de Ziguinchor, a ajouté la même source. Cet incident intervient après les accrochages qui ont eu lieu les 21 et 25 août dernier entre l’armée et des éléments du MFDC, a rappelé l’agence. Dans un communiqué rendu public et signé de César Atoute Badiate, son chef, Atika, la branche armée du mouvement séparatiste explique «les événements du 21 août » par une « riposte à une attaque » des militaires qui « ont tiré sur leurs éléments venus vendredi vendre leurs fruits à Kassana, village situé à une dizaine de kilomètre des positions de l’armée’’. Le conflit casamançais avait été déclenché en 1982 par le Mouvement des forces démocratiques de la Casamance (MFDC), pour réclamer l’indépendance de la région de la Casamance. Toutefois, les hostilités ont cessé depuis la signature, en décembre 2004, d’un "accord général de paix" entre le gouvernement et le MFDC. La région connaît une accalmie en dépit de quelques accrochages et des braquages armés. Des négociations étaient prévues dans le cadre de cet accord mais elles avaient été reportées à deux reprises, fin 2005 et début 2006. (Aps)


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés