Facebook
Blackwater a transporté secrètement des détenus en Asie pour la CIA   
22/08/2009

L’agence de renseignement américaine (CIA) a chargé des agents de la société de sécurité privée Blackwater de transporter clandestinement des détenus de Guantanamo vers des prisons secrètes en Asie pour les y interroger, affirme l’hebdomadaire allemand Der Spiegel. Le magazine cite "un mémo" rédigé par deux anciens employés de Blackwater dont l’identité n’est pas révélée.



Selon ce mémorandum, la CIA a mandaté "Blackwater et ses filiales" pour qu’ils transportent discrètement des détenus de Guantanamo vers des "camps de détention secrets au Pakistan, en Afghanistan et en Ouzbékistan, pour des interrogatoires". Le document cité "identifie les vols et dévoile comment ces vols ont été masqués", explique le Spiegel dans son numéro à paraître lundi (24 août). Selon le magazine, un porte-parole de la CIA aurait affirmé que ce mémo contenait "des erreurs". La presse américaine avait déjà rapporté jeudi, en citant des responsables du renseignement, que la CIA avait eu recours à des agents de Blackwater pour traquer et tuer les dirigeants d’Al-Qaïda en 2004 dans le cadre d’un programme secret. Peu après avoir eu vent de ce programme en juin, le directeur de la CIA Leon Panetta, nommé par le président Barack Obama, y a mis un terme et a informé les parlementaires, ce qui n’avait pas été fait. Le mémo évoqué par le Spiegel indique que "la CIA a mandaté Blackwater pour commettre des attentats contre des cibles en Afghanistan". Le document cite les noms de "plusieurs personnes impliquées" dans ce programme, dont un "tueur à gages", affirme le magazine allemand. Les deux anciens employés de Blackwater mettent notamment en cause "l’ancien numéro 3 de la CIA, Alvin Bernard Krongard", poursuit le magazine, selon qui le mémo spécifie que "Krongard a mis en place les équipes" qui devaient participer au programme visant à tuer des dirigeants d’Al-Qaïda. La révélation de l’existence de prisons secrètes de la CIA à l’étranger, dans des pays où la torture n’est pas interdite, comme en Irak ou à Bagram en Afghanistan, avait provoqué un tollé international sous la présidence de George W. Bush. Blackwater, rebaptisée Xe après une fusillade meurtrière en Irak en 2007 ayant impliqué ses agents, est la plus grande entreprise privée de sécurité utilisée par les Etats-Unis. AFP


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés