Facebook
Ah, ces candidats fripouilles !   
10/07/2009

La présidentielle du 18 juillet à laquelle se présentent 10 candidats a révélé l’existence parmi ceux-ci, de quelques candidats perçus comme étant,  rien d’autre que des fripouilles. De ces candidats,  aucun mot ou condamnation du putsch du 6 août, ni indignation non plus, face aux multiples atteintes aux libertés, depuis lors.



Mais les voila bien, se lançant dans la course présidentielle avec de gros moyens  qu’ils n’ont pas accumulés grâce au travail, ou hérité de leurs pères. 

 Il est établi que trois candidats, au moins, ont obtenu des sommes colossales d’argent pour se présenter,  jouer les clowns politiques, au faire-valoir, et s’acquitter de basses manœuvres dont  les attaques contre d’autres candidats menaçants  pour leur bienfaiteur.

Ils  n’ont pas de discours politique et vocifèrent de plus en plus devant les rares militants qui commencent à les fuir. Y en a  qui se vantent qu’ils ont -par exemple- été capables de jeter un journaliste en prison .

Récemment, l’un de ces candidats a été perçu sur le littoral de Nouakchott pour chercher dit-on,  les voix des pécheurs, après avoir échoué à pêcher celle des citadins. «Non ce candidat dont la corruption à été établie et qui n’a plus aucune dignité, envisage plutôt de se jeter à la mer !» nous a dit un  «thioubalo».
 Un deuxieme candidat  ayant  consommé son  argent commence lui, à se désintéresser de la campagne électorale .

Les journalistes qui l’ont accompagné dans ses rares  déplacements et qui étaient malades  de ses idées stupides et de ses  inévitables jets de salive, parlent de délivrance divine.  
Le troisiéme candidat «le plus vil» affirme-t-on ,  a choisi  des slogans électoraux en langue étrangère  non parlée par  l’électorat mauritanien:"Yes we han",  or some thing like that.

Ce candidat a , en grande partie, investi l’argent qui a lui été versé pour sa mission merceneriale dans  l’économie ... familiale.

 Aussi, le dancing lui appartenant ,  est-il en permanence en location depuis sa candidature de paille.
 «Aucun hôtel ou local  n’a  bénéficié de quoi que soit de ce candidat  dont la petitesse d’esprit n’a d’égal que la cupidité»,  rapporte un prestataire de services. Des observateurs en veulent d'ailleurs à un grand parti mauritanien d’en avoir fait un élu au cours de l’une des législatures,  estimant que ce fut là une insulte au code électoral  mais aussi; au  pays d’origine et d’adoption de ce candidaillon.
MAOB


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Commentaires
YOWREE

2009-07-11 15:32:41

EXCELLENTE ANALYSE, LES PROPOS ATTRIBUES A BOUAMMATOU NE ME SEMBLE NON PLUS CREDIBLE, PARCE QUE CE SERAIT FAIRE PREUVE DE BEAUCOUP DE VANITE QUE DE DIRE QUE BOUAMMATOU NE PEUT PAS PARLER COMME CA

najoorebonde

2009-07-11 10:23:26

Une certaine Aicha Mint Maouloud prétend sur cridem que les relations entre Aziz et Bouamatou ne se sont pas détériorées ces jours-ci: pour le prouver elle fait publier des photos non crédibles et une "déclaration" qu’il attribue à Monsieur Bouamatou! Cela m’a inspiré la réponse suivante: Quelle naïveté et innocence dont fait preuve notre amie Aicha Mint Maouloud! La présence de Monsieur Bouamatou sur ces photos ne veut pas dire que la rupture entre celui-ci et le candidat putschiste Aziz n’est pas définitivement consommée! D’ailleurs ce qui dément les arrangements plus qu’approximatifs de la bonne dame, c’est que sur ces photos (dont on ignore quand exactement elles ont été prises), il n’y’a pas le fameux Aziz serrant la main de son financier Bouamatou dans la joie et dans le grand bonheur! Quant aux phrases mises entre guillemets rien n’indique que c’est Bouamatou qui en est l’auteur: cela ne ressemble nullement au style d’expression de l’homme de grande culture Bouamatou! jugez vous-même cette construction phrastique: "En réponse à celui qui a colporté des mensonges éhontés... je réponds qu’il s’agit là de mensonges éhontés..."! N’avez-vous pas relevé la redondance dans cette cette déclarative qu’un monsieur Bouamatou, à force de côtoyer les grands lettrés de France, (comme Claude Guéant, Mr de Mangeou, Albert Bourgi etc.), ne permettrait point de formuler de cette façon? "l’œuvre d’un Zveyvit sentant sa défaite toute proche": formulation encore approximative! Si on se plait à considérer que la défaite du "Zveyvit" est proche, dans ce cas il faudra alors parler d’au moins quatre Zveyvit(s), au lieu d’un seul: donc cette mauvaise tournure non plus n’est pas de Monsieur Bouamatou qui a appris à parler des autres candidats avec respect et avec dignité! "Je lance un appel à tous les mauritaniens patriotes, à tous ceux que j’ai pu soigner à travers la Fondation qui porte mon nom...": ce passage lui non plus Bouamatou n’en est pas l’auteur! la preuve: Ce monsieur au coeur bon, non seulement ne se vante pas, mais aussi, il ne s’amusera jamais à dire: "tous ceux que j’ai pu soigner, à travers la fondation qui porte mon nom...", parceque tout simplement ça n’est pas lui qui soigne les malades, mais plutôt les ophtalmologues et autres spécialistes travaillant au sein de sa fondation! La nuance est de taille! En résumé, madame Aicha Mint Maouloud, on vous sent très agitée et très déstabilisée ces derniers temps, comme tous ceux qui soutiennent "très conditionnellemnt" et très maladroitement les usurpteurs de la Démocratie, mais je vous demande de ne pas pour autant faire un travail bâclé et bricolé, car si oui, nous, nous sommes là pour le démasquer! Par exemple, pour apporter des preuves irréfutables que les relations entre Aziz et Bouamatou sont toujours au beau fixe, en plus de présenter aux cridemiens des photos crédibles d’eux, dans lesquelles tous les deux se donnent la main et des accolades chaleureuses, vous auriez pu pensez à enrégistrer (je parle d’enrégistrement vidéo et/ou audio, et cridem les aurait diffusé volontiers), leurs déclarations communes sur le sujet de leur "supposé" divorce précisément. Pour n’avoir pas pensé à tout ce que je viens de relever sur votre "travail", vous n’avez fait que conforter les sceptiques dans leurs doutes, et même de faire douter les crédules. Enfin, sachez une chose: si Bouamatou, (formé ces derniers temps par les services secrets français) entreprend de négocier sécretement son ralliement à Ely Ould Mohamed vall, homme secret par nature, et ancien directeur de la surêté pendant 21 ans, il est évident que même votre usurpateur de candidat Aziz n’en aura le moindre écho, à plus forte raison vous, une simple militante pro-putsch!

Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2019 Tous droits reservés