Facebook
Une patrouille mauritanio-espagnole intercepte des clandestins   
07/06/2006

Une patrouille conjointe du service maritime de la garde civile espagnole et de la marine mauritanienne ont intercepté, lundi 30 mai, aux frontières de la ville de Nouadhibou, une pirogue avec à bord 37 immigrés clandestins, ont indiqué des sources officielles mauritaniennes. La pirogue a été interceptée à l4 km du Cap-blanc à l’extrême nord de la Mauritanie.



Ces opérations conjointes de surveillance sont effectuées depuis le 15 mai pour éviter l’afflux des immigrés vers les îles Canaries espagnoles à partir des côtes mauritaniennes.

Le staff du navire de patrouille espagnol est composé de 8 gardes civils espagnols et 4 membres de la marine mauritanienne. La ville de Nouadhibou constitue le point de départ de ces patrouilles financées par l’Union Européenne et l’Espagne.


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés