Facebook
Le récit de l’accident de l’Airbus A330 d’Air France   
01/06/2009

Voici les circonstances de l’accident de l’Airbus A330-200 d’Air France lundi entre Rio de Janeiro et Paris, telles que racontées aux journalistes par le directeur général d’Air France Pierre-Henri Gourgeon. "Le vol 447 Rio de Janeiro-Paris a décollé à l’heure habituelle. Il a quitté la porte à 00h03. Il a décollé à 00h29.



Le vol s’est déroulé normalement pendant à peu près trois heures. Le dernier message échangé avec le sol est un message habituel, vers 03h30. L’autorité aérienne brésilienne prend congé de l’équipage, qui quitte la zone de contrôle brésilienne. Le prochain point de contact avec le sol est prévu peu après 06h00 avec le contrôle aérien de Dakar. Aux alentours de 04h00, l’avion entre dans une zone de fortes turbulences et d’orages. Ce que nous savons depuis, parce que nous avons dépouillé les systèmes automatiques d’échanges de messages entre l’avion et notre organisation de maintenance, c’est qu’aux alentours de 04h15, à 04h14-04h15, une succession de messages techniques sont envoyés à destination de nos services de maintenance. Ils indiquent que plusieurs équipements d’avionique entrent en défaut ou sont l’objet de pannes. Il y a une succession d’une dizaine de messages pendant environ quatre minutes. Elle signale une situation totalement imprévue, totalement inédite à l’intérieur de l’avion et une grande difficulté. Ce sont des messages techniques, il n’y a aucun échange avec l’équipage. Il est probable que c’est peu après ces messages que s’est produit l’impact de l’avion dans l’Atlantique, puisque l’avion est à ce moment-là à quelques centaines de nautiques des côtes brésiliennes et encore à quelques centaines de nautiques des cotes marocaines. Il est à peu près au milieu de l’Atlantique." (Reuters)


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés