Facebook
Autriche: Le père violeur plaidera coupable de la plupart des faits   
07/03/2009

Josef Fritzl, qui a séquestré et abusé de sa fille pendant 24 ans dans une cave à Amstetten, dans l’est de l’Autriche, va plaider coupable de la plupart des faits qui lui sont reprochés lors de son procès qui s’ouvrira le 16 mars, a confirmé son avocat, Rudolf Mayer.



"Il va pour l’essentiel reconnaître" les faits de séquestration, de viol, d’inceste et de contrainte aggravée, a-t-il indiqué dans une interview à l’agence de presse autrichienne APA. En revanche, Josef Fritzl, âgé de 73 ans, va contester le chef d’homicide par non-assistance à personne en danger d’un des sept enfants de l’inceste nés dans la cave, a précisé Me Mayer. Ce chef d’accusation est le seul qui expose l’accusé à une peine de prison à vie, la peine maximale encourue sinon étant de 15 ans. Le procès devant la Cour d’assises de Sankt-P lten, près de Vienne, est prévu pour s’achever le 20 mars. Josef Fritzl se réserve également la possibilité de contester l’accusation d’esclavage, car "il n’est pas sûr que les faits soient avérés", a précisé son avocat. L’accusé n’a "absolument pas de stratégie de défense" et veut "raconter ce qui s’est passé, point final", a ajouté Me Mayer. L’avocat, qui, dans un premier temps, avait indiqué envisager de plaider l’irresponsabilité pénale de son client en raison de troubles psychiatriques, n’a plus soulevé ce point, se contentant d’évoquer "une personnalité très perturbée, avec au moins deux personnalités en soi". Josef Fritzl a séquestré durant 24 ans sa fille Elisabeth dans la cave de son immeuble, lui faisant sept enfants dont l’un est mort en bas âge. Il avait pris avec lui trois des enfants tandis que les trois autres n’étaient jamais sortis de la cave avant leur libération le 26 avril 2008.


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés