Facebook
Paroles d’hommes et de femmes   
16/05/2006

«Même si la détention des ennemis étrangers était justifiable, il faudrait le faire de manière qui soit juste et satisfaisante par rapport aux besoins humains fondamentaux de base, comme le contact familial et le fait de mener des activités normales.»



Maître Sylvia Royce, avocate du prisonnier mauritanien à Guantanamo, Mohamedou Ould Sellahi
« Je ne me lance pas dans la dénonciation de la mondialisation parce que c’est dans l’air du temps, mais parce que je vis dans ma chair des réalités qui ont bouleversé la vie des miens. Je m’en suis sortie en allant à l’école, mais je paie, comme la grande majorité des hommes et des femmes de mon continent, pour des décisions macroéconomiques qui nous sont imposées. Nos décideurs et leurs partenaires nous cachent la véritable finalité de ces décisions : la transformation de nos sociétés, de nos économies et de nos cultures selon le dogme néo-libéral.»
Aminata Traoré ancienne ministre de la culture malienne, sociologue

«J’appelle simple d’esprit tout homme qui parle de la Vérité avec conviction: c’est qu’il a des majuscules en réserve et s’en sert naïvement, sans fraude, ni mépris.»
Emile Cioran, philosophe roumano français

«Ce qu’il faudrait, c’est toujours concéder à son prochain qu’il a une parcelle de vérité et non pas de dire que toute la vérité est à moi, à mon pays, à ma race, à ma religion.»
Amadou Hampâté Bâ, conteur malien, homme de foi

«Le latin n’est pas une langue marrante. D’ailleurs elle en est morte.»
Driss Chraïbi, écrivain marocain


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés