Facebook
Les principaux conflits et crises en Afrique    
31/01/2009

L’Afrique est traversée par de graves conflits et crises politiques potentiellement dangereuses. En voici, un  rappel des principaux conflits et crises en cours en Afrique, dont certains figureront à l’agenda du sommet de l’Union Africaine qui débute le 1er février  à Addis abeba:



République Démocratique du Congo

Dans la province du nord-Kivu (est), des affrontements ont opposé en 2008 l’armée aux rebelles congolais du congrès national pour la défense du peuple (CNDP). Depuis, l’essentiel des commandants du CN DP ont rallié Kinshasa, et son chef, le général déchu tutsi Laurent Nkunda, a été arrêté au Rwanda voisin. Kinshasa et Kigali ont lancé le 20 janvier une opération militaire contre les rebelles hutu rwandais basés en RDC.

D’autre part, les armées congolaise, ougandaise et sud-soudanaise ont lancé en décembre une opération militaire conjointe contre la rébellion ougandaise de l’armée de résistance du seigneur (LRA) dans le nord-est de la RDC.

Somalie

La Somalie est ravagée par une guerre civile depuis 1991. Mogadiscio et un nombre croissant de régions sont le théâtre depuis 2007 d’une guérilla dirigée par les islamistes. Le 25 janvier, l’Ethiopie a achevé son retrait du pays, où elle intervenait aux côtés du gouvernement.

Au large de la somalie, les actes de piraterie ont atteint un niveau record en 2008. Face à cette menace pour le commerce maritime, l’Union Européenne a lancé une opération navale, et Washington a annoncé la création d’une nouvelle force "multinationale" anti-piraterie sous son commandement dans le golfe d’Aden et l’Océan indien.

Nigeria

Le delta du Niger (sud) est le théâtre de violences d’hommes armés qui ont multiplié les enlèvements d’employés du secteur pétrolier ou de proches d’hommes politiques locaux.

Soudan

La guerre civile au Darfour (ouest) a fait 300.000 morts depuis 2003, selon l’ONU, 10.000 selon Khartoum, et plus de 2,7 millions de déplacés. Le conflit opposait à ses débuts des mouvements rebelles à des milices arabes alliées à Khartoum, mais la rébellion s’est scindée en une myriade de groupes qui s’affrontent également entre eux.

Tchad

Un nouveau mouvement regroupant l’essentiel des groupes rebelles, l’Union des Forces de la Résistance (UFR), a été créé le 18 janvier avec comme but de renverser le régime du président Idriss Deby Itno.

Centrafrique

En Centrafrique, confrontée à l’insécurité, un forum sur la paix et la réconciliation a réuni en décembre pouvoir, opposition et rébellion.

Mali/Niger

Les deux pays sont confrontés à des rébellions touareg.

 

-Bujumbura et la rébellion des forces nationales de libération (FNL) ont accepté fin 2008 de lever les ultimes obstacles qui empêchaient la mise en oeuvre du processus de paix.
-La Mauritanie et la Guinée ont connu des coups d’Etat en août et décembre 2008.
-Le Zimbabwe, où une épidémie de choléra a fait près de 3.100 morts depuis août, connaît une grave crise humanitaire.Le 30 janvier, le principal parti d’opposition a accepté d’entrer à la mi-février dans un gouvernement d’union avec le président Robert Mugabe.
-A Madagascar, au moins 68 personnes sont mortes depuis le 26 janvier lors d’émeutes et de pillages provoquées par les tensions entre le maire d’Antananarivo, Andry Rajoelina, et le président marc Ravalomanana.
-En Cote d’Ivoire, pays coupé en deux depuis qu’une rébellion a éclaté en septembre 2002, la présidentielle censée parachever la sortie de crise a été une nouvelle fois reportée.


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés