Facebook
ZURICH/BERNE(AP): Pas d’apaisement dans le conflit diplomatique entre la Suisse et la Libye   
23/12/2008

Les tensions diplomatiques entre la Libye et la Suisse se ravivent. Désormais, Swiss ne peut plus du tout desservir le territoire libyen, a expliqué mardi 23 décembre la compagnie aérienne, confirmant une information du quotidien fribourgeois «La Liberté». Les autorités libyennes ont annoncé dans une lettre du 15 décembre dernier que l’autorisation d’atterrissage à Tripoli était annulée.



La Libye invoque des problèmes techniques occasionnés par des travaux à l’aéroport pour justifier cette mesure, selon la porte-parole de Swiss Andrea Kreuzer. Après l’arrestation du fils de Kadhafi, Hannibal et son épouse Aline le 19 juillet dernier à Genève, Tripoli avait déjà réduit les vols entre la Suisse et la Libye de trois à un seul par semaine. La dernière liaison entre la Suisse et la Libye est désormais supprimée avec effet immédiat. La compagnie Swiss a pris contact avec le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) et l’Office fédéral de l’aviation civile. De leur côté, la «Tribune de Genève» et «24 Heures» rapportent mardi 23 décembre que des négociations seraient en cours entre la Suisse et la Libye. Selon les deux quotidiens, Tripoli exige que la Suisse s’excuse et verse 300.000 francs suisses (196.894 euros) à l’UNICEF en guise de réparation après l’arrestation du couple Kadhafi. Le ministre suisse des Affaires étrangères (DFAE) n’a pas voulu commenter.


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés