Facebook
Communiqué de presse du FNDD   
30/11/2008

A l’occasion du quarante huitième anniversaire de l’indépendance nationale, le village de Lemdene a abrité, vendredi soir 28 Novembre 2008, une cérémonie grandiose présidée par son Excellence Monsieur Sidi Mohamed ould Cheikh Abdallahi, Président de la République.



Cet événement s’est caractérisé par la présence des membres du gouvernement légal, des députés, des sénateurs, des maires, des chefs de partis politiques membres du Front National pour la Défense de la Démocratie, des dirigeants des centrales syndicales et de nombreux sympathisants du combat pour le retour à la légalité constitutionnelle.
A cette occasion, le Président en exercice du Front National pour la Défense de la Démocratie, Monsieur Mohamed Jemil Ould Mansour a prononcé un discours dans lequel il a mis en exergue sa profonde reconnaissance et ses plus vifs remerciements au Président de la République pour sa généreuse invitation. Il a, ensuite, adressé ses félicitations au peuple mauritanien pour son engagement en faveur de la légitimité et sa détermination à combattre le coup d’Etat du 06 Août dernier. Enfin, le Président en exercice du Front National pour la Défense de la Démocratie a, énergiquement, condamné toutes les formes d’agression et de harcèlement perpétrées par les autorités administratives putschistes et leur appareil de sécurité contre les journalistes, les membres de la commission d’organisation et les habitants de Lemdene. Ces dérives constituent des preuves indéniables de fébrilité de la junte putschiste et ses suppôts.

Au terme de la cérémonie, son Excellence le Président de la République Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi a reçu respectivement les membres du gouvernement, les membres des deux chambres du Parlement, les maires, les responsables  des centrales syndicales, les chefs des partis politiques membres du FNDD et l’ensemble des cadres et sympathisants présents. Le Président de la République a consacré, à cet effet, une réunion à chacune des structures précitées au cours de laquelle il a abordé les exigences de la présente étape et les priorités du combat pacifique mené en vue de faire échouer le coup d’Etat et restaurer la légitimité constitutionnelle.
Nouakchott, le 30 Novembre 2008
COMMISSION DE COMMUNICATION
Front National pour la Défense de la Démocratie


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés