Facebook
Nouakchott: Lancement des plateformes numériques au profit des chercheurs mauritaniens   
29/11/2021

La ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Mme Amal Sidi Cheikh Abdallahi, a supervisé, samedi dernier à Nouakchott, le lancement des plateformes numériques au profit des chercheurs mauritaniens.



L’inauguration de ces plateformes, réalisées par l’agence nationale pour la recherche scientifique et l’innovation, s’inscrit le cadre des festivités commémoratives du 61e anniversaire l’indépendance nationale.

Dans son à cette occasion, la ministre a mis en exergue l’apport capital et précieux de ces plateformes pour les chercheurs, qui auront désormais l’occasion d’échanger facilement avec leurs collègues de par le monde, surtout dans les pays avancés pour mieux perfectionner leurs expertises et s’enquérir des innovations dans le domaine.

« La recherche scientifique est aujourd’hui l’élément stimulateur du développement, et c’est à travers elle que les problèmes se résolvent. Elle est l’emprunte que les nations laissent dans le registre des civilisations humaines», a-t-elle déclaré.

Mme la ministre a, enfin, précisé que la réalisation de ces plateformes va en harmonie avec le programme Taahoudaty du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani ; programme traduit dans les faits par le gouvernement du Premier ministre, Monsieur Mohamed Bilal Messaoud.

Pour sa part, le directeur de l’agence nationale pour la recherche scientifique et l’innovation, M. Ahmed Mohameden El Mouna, a souligné que ces plateformes permettront aux chercheurs l’accès gratuit et entier à aux données scientifiques récentes et documentées.
AMI


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés